“Aida” de Verdi: l’Amour avec un grand A est toujours impressionnant…

Mardi 02 Octobre 2018- MET Opera House building /Tuesday October 2nd 2018-“Aida” by Verdi: True love is always mesmerizing…

Cette semaine  …

Les amis…

C’est toujours d’opéra …

Dont je vais vous parler…

Ah la la 😊😊😊

Trop chouette! 😊

Et en plus …

Roulement de tambours…

C’est…

“Aida” 😊

De l’immense Verdi 😊

Auquel nous avons droit…

Si magnifique! 😊

Et il s’agit comme souvent…

A l’opéra …

Avec “Aida” 😊

D’un thème intemporel…

D’une histoire d’Amour éternel …

Tragique…

Dans un cadre donc exceptionnel…

Patriotique et…

Solennel …

Majestueux …

Et sablonneux 😊

Au sein entre autres…

De temples …

De toute beauté 😊

Et évidemment …

Evidemment…

Evidemment…

Ca se termine mal …

Comme parfois à l’opéra…

Ah la la 😊

Parce que parfois …

Comme dirait Woody Allen 😊

L’Amour ça fait souffrir…

Voire même pire 😊

Regardons et autorisons-nous aussi …

A rigoler 😊

Issu de “Love and death” (1975) 😊

Une satyre délirante 😊

Slave …

Légère et grave 😊

Sur tous ses thèmes de prédilection …

Toujours aussi tordants…

Comme le grand Woody 😊

Dans ses grands jours…

Qui me font hurler de rire 😊

Depuis la nuit des temps…

Totalement troisième degré …

Si si 😊

Et bien plus gai 😊

Que cette chanson magnifique et nostalgique …

De “La la Land” de Damien Chazelle (2016) 😊

Hyper belle et si mélancolique…

La fin de ce film …

Cela dit 😊

M’exaspère autant …

Que la fin d’Aida 😊

Je sais bien que le pathos est nécessaire…

A l’opéra/au cinéma 😊

Car évidemment capable …

De nous faire pleurer comme des madeleines 😊

Mais quand même 😊

Il faut se battre davantage les gars …

Pour l’Amour 😊

(Surtout quand il est éternel)….

Quelque soit la forme qu’il puisse prendre…

Il faut tout leur dire à ces héros 😊

Ah la la…

Ecoutons néanmoins cette très belle chanson 😊

L’originale …

D’abord 😊

Si jolie…

Quel duo hyper réussi 😊

Et une “cover”😊

Très bouleversante aussi…

Par la belle Lola 😊

Ah la la …

Et je reprends donc …

L’Amour avec un grand A 😊

Ca n’est pas toujours facile …

De lui faire la place …

Qu’il mérite 😊

En nos époques volatiles …

Aujourd’hui 😊

Comme hier…

Où parfois soufflent…

De grandes tempêtes inouïes 😊

Comme le savent aussi …

Aida et son Radamès 😊

Mais c’est ça qui est bien …

Ca oblige à se décarcasser 😊

Et ce que j’ai envie de leur dire…

C’est que c’est toujours possible 😊

Sans aucun drame…

Juste 😊

Dans la joie …

L’imaginaire …

Et la bonne humeur …

Si si 😊

Quelque soit les sujets …

Pour du coup…

Rêver  😊

Echanger…

Construire dans la gaieté…

Et alors…

Vibrer …

De bonheur 😊

Encore plus fort 😊

Trop chouette! 😊

Et parfois juste en chantant …

De façon jolie et un peu rétro 😊

Un peu comme…

Fred avec sa Rita 😊

Ou 😊

Un peu comme…

Rita avec son Fred 😊

Ces deux tourtereaux si gentils 😊

Et si portés…

Sur le bonheur…

L’harmonie et l’honneur 😊

Et tous deux…

Si radadas l’un de l’autre 😊

Eux aussi…

Trop beau 😊

Comme Aida et son Radamès 😊

Et je suis sûre qu’Aida 😊

Aurait pu…

Lui chanter une autre jolie chanson 😊

Encore…

A son beau Radamès 😊

Si mimi…

Ah la la 😊

Ecoutons …

Donc …

Cette autre pépite  😊

Elle aussi …

Si belle 😊

Je reprends sur “Aida” 😊

Et vous résume ça …

En peu de mots…

Je vais essayer 😊

Mais c’est pas gagné😊

Car…

C’est une histoire complexe…

Les gars 😊

Donc…

“Aida” 😊

Est un opéra …

Qui…

Honore 😊

La bravoure de deux héros 😊

Amoureux éperdus et exquis…

Et …

En proie aux affres 😊

De leurs devoirs …

Pour leurs pays…

Leurs familles…

Et de leurs sentiments mutuels…

Un peu comme Samson et Dalila 😊

Qui s’aiment donc …

Et qui se trahiront aussi…

Pauvres loups…

Ah la la 😊

En même temps …

Evidemment…

Romantique…

Evidemment 😊

Evidemment…

Car eux aussi …

Ils s’aiment vraiment 😊

Peut-être même davantage…

Que Samson et Dalila 😊

Ils ont juste un peu de mal …

A trouver leur chemin ensemble 😊

Car les obstacles sont …

Encore plus costauds 😊

Ah la la…

Mais en attendant …

C’est quand même…

Hyper beau 😊

Vive…

Radamès!😊

Et …

Vive …

Aida! 😊

Quels héros…

Mythiques 😊

Imprévisibles …

Et si poétiques aussi 😊

Et donc…

Comme sa toute belle 😊

Radamès 😊

Choisit donc …

Comme valeur 😊

A laquelle rester fidèle…

Comme arme de prédilection 😊

Pour…

Faire face aux obstacles dans la vie 😊

La belle …

L’exceptionnelle…

Loyauté 😊

Chérie 😊

Et en premier lieu …

A leurs patries respectives…

Ah la la …

Ce qu’ils sont courageux 😊

Ah la la …

Bravo! 😊

Mais une fois de plus …

Quelle tristesse pour eux …

Que la patrie prime sur tout 😊

Mais c’est évidemment parce que…

Nous sommes donc à l’opéra 😊

Ah la la…

Pauvres loups…

Heureusement 😊

Dans la vraie vie …

Ca peut être bien plus gai 😊

Riche…

Imaginatif…

Romantique et joyeux  …

Heureusement 😊

Et l’Amour peut prendre mille formes 😊

Ouf! 😊

Et…

Radamès 😊

Offre ….

En priorité donc …

Sa loyauté 😊

Généreusement …

A sa patrie 😊

La grande Egypte …

Et à son roi 😊

Et aussi …

Malgré ses tourments inouïs …

Plus tard 😊

Parce que c’est un grand romantique aussi…

A sa belle amie 😊

Sa grande beauté …

Si jolie …

Heureusement 😊

Lisons donc …

Ce qu’il pense de ses envies de gloire …

Qu’il dédie à sa céleste et douce amie 😊

Si …

Chérie 😊

Et découvrons ce qu’il ressent pour son Aida 😊

Qui ne fait que croitre …

Du premier acte 😊

Jusqu’au dernier 😊

Ah la la 😊

Trop bien 😊

Voici donc ses pensées émues…

Amoureuses 😊

Divines même 😊

Pour sa céleste bien-aimée…

Au premier acte 😊

“If only I were that warrior!
If only my dream might come true!
An army of brave men with me as their leader
And victory and the applause of all Memphis!
And to you, my sweet Aida,
To return crowned with laurels,
To tell you: for you I have fought,
For you I have conquered!
Heavenly Aida, divine form,
Mystical garland of light and flowers,
You are queen of my thoughts,
You are the splendor of my life.
I want to give you back your beautiful sky,
The sweet breezes of your native land,
To place a royal garland on your hair,
To raise you a throne next to the sun”.

Pour sa belle Aida 😊

Qu’il aime aussi secrètement 😊

Evidemment …

Evidemment…

Evidemment 😊

Sinon ça n’est pas drôle…

Non mais quelle histoire!  😊

Et maintenant écoutons donc son gentil babil 😊

Joli et subtil 😊

Sa jolie envolée …

Si passionnée 😊

Pour sa douce et merveilleuse…

Fleur des iles 😊

C’est si doux et émouvant son joli sentiment…

Pour son Aida 😊

Son si joli firmament 😊

Ah la la…

Ecoutons l’intensité 😊

Du magnifique Franco 😊

Et quels choeurs chuchotés 😊

Exquis ….

Aussi  😊

Egalement Mardi soir dernier au MET Opera…

Pour invoquer Ptah 😊

Et la force de…

L’Amour éternel 😊

Aussi…

Ah la la 😊

Trop joli et émouvant…

Ah la la 😊

Et figurez-vous aussi…

Qu’Aida 😊

A …

Du sang bleu 😊

Elle est…

Princesse 😊

Ah la la …

La belle Aida 😊

Trop bien …

Trop merveilleux 😊

Qui aimait aussi sûrement …

Les atours de toute beauté 😊

Sans parler des accessoires …

Dans les cheveux 😊

Et qui en fait rêver plus d’un …

Comme Cendrillon 😊

Ou comme…

Plus envoutante encore…

Pour certains 😊

Cléopatre 😊

La sirène du Nil 😊

Pour Mankievicz …

Par exemple 😊

Découvrons un extrait du trailer de…

“Cleopatra” (1963) 😊

Avec la belle Elizabeth…

Ah la la…

Les princesses et les reines 😊

Quelle prestance …

Et quelle élégance 😊

Et le réalisateur …

Pour “Cleopatra” 😊

A y réfléchir…

Pour son entrée dans Rome 😊

Aurait pu choisir….

De nous la faire découvrir 😊

Cette majestueuse…

Reine 😊

Sur du Respighi…

Comme bande son…

Pourquoi pas? 😊

Je vous laisse le choix du morceau…

Issu de ce poème en quatre parties…

Perso 😊

Je vote pour le dernier mouvement…

Solennel et majestueux 😊

Qui rend hommage…

A la Via Appia Antica 😊

Et je reprends sur Aida 😊

Tout comme …

Cléopatre …

Qui se prenait pour Isis 😊

Cette belle et enchanteresse Aida…

Comme elle…

Est réellement issue de la noblesse 😊

Et m’évoque du coup également …

Une déesse 😊

Mais plutôt Greco-Nubienne 😊

Ah la la 😊

Pour corser …

Encore davantage 😊

Cette histoire…

Epique donc 😊

Pour …

Radamès…

L’égyptien 😊

Et réciproquement…

Pour Aida…

L’éthiopienne 😊

Aida 😊

Représente aussi …

Donc “l’ennemie” 😊

Ah la la…

Car Aida 😊

Est donc…

Ethiopienne …

Une grande menace potentielle 😊

Pour l’Egypte…

L’Ethiopie à l’époque…

Et Aida du coup 😊

Se “déguise” en esclave…

La belle Aida …

Par sécurité 😊

Et personne dans le palais 😊

Ne connait sa véritable identité …

Pourquoi faire simple 😊

Pauvre loute…

Et pauvres loups 😊

Et pour en rajouter …

Encore une couche …

Si si…

Sinon on s’ennuie 😊

Le père d’Aida …

Le roi d’Ethiopie donc…

A levé une armée 😊

Et envahi…

L’Egypte 😊

Pour venir la délivrer …

Sa belle Aida 😊

Ah la la 😊

Mais aussi …

C’est pas fini 😊

Pour corser le tout…

La propre fille du roi d’Egypte…

Amneris 😊

Encore une princesse 😊

Celle-ci…

Mais pénible 😊

Donc …

Amneris 😊

Est amoureuse de Radamès 😊

Qui s’en contrefout de cette jolie ibis 😊

Qui ne lui évoque pas Isis 😊

J’ose …

Pourquoi pas? …

Ca me fait rire 😊

Et Amneris la terrible 😊

Sent bien…

Que…

Son Radamès 😊

Ce grand héros …

Choisi des Dieux 😊

Est amoureux d’une autre…

Et qu’elle l’a dans le baba 😊

Pauvre loute …

Car totalement éprise …

Ah la la 😊

Mais la réalité …

C’est qu’elle ne le fait pas vibrer son grand chat 😊

Qui n’est Horus-Ra que pour Aida 😊

Moyen en quoi…

Radamès n’est pas électrisé par Amneris😊

Mais elle ne va pas se laisser faire …

Amneris 😊

Tel un coléoptère …

Elle va tâcher de trouver moyen de le convaincre 😊

Mais..

Son coeur à lui n’est pas…

Emballé 😊

Car Amneris ne l’émeut pas….

Le beau Radamès …

Ah la la 😊

A l’Acte II 😊

C’est promis…

J’accélère 😊

Alors que le palais …

Célèbre la victoire de Radamès 😊

Face aux éthiopiens ….

Amneris doute toujours 😊

De l’Amour que Radamès lui porterait …

(Elle n’a donc pas tort) 😊

Et cette princesse…

Du coup 😊

Se divertit dans sa chambrée…

Avec toutes sortes de festivités 😊

Pour ne pas y penser …

La terrible Amneris 😊

Et rêvons donc devant ce passage d’esclaves que j’adore…

Les harpes…

Les choeurs…

Les tenues…

Les bijoux…

Les tissus…

Quel ballet charmant 😊

Qui nous change de notre quotidien…

Mais pas autant 😊

Faut pas déconner…

Que le bain au lait d’ânesse de Cléopatre 😊

Jouée ici …

Par la belle Monica 😊

Dans ce film léger…

Où Asterix et ses amis gaulois …

Rendent hommage à cette grande beauté 😊

Incandescente…

(Comme Aida) 😊

Dans ce film léger et franchouillard…

Qui à l’époque évidemment en fit rêver plus d’un 😊

Découvrons-en …

Un extrait léger et gai 😊

Du joyeux…

“Asterix & Obelix: Mission Cleopatra” 😊

D’Alain Chabat (2002)…

https://youtu.be/v1-RoO1x860

Evidemment 😊

A côté …

De ces festivités “lactées”😊

De cette reine égyptienne 😊

Ca devait être de la gnognote …

Petits bras …

Pour Aida 😊

Son bain de nubienne à elle…

Pour cette belle princesse …

Déguisée en esclave 😊

Bien que sûrement …

Très gai et reposant souvent …

Pour notre Aida 😊

Qui était sûrement…

Un peu loufoque aussi…

Cette immense plante qui aimait la vie 😊

Malgré les responsabilités …

Qui étaient nombreuses et pas forcément faciles…

Pour cette belle bichette 😊

Si inouïe…

Car elle savait que …

Déguisée en “Cléopatre” 😊

Elle aurait plus de mal à passer inaperçue …

Bien que ce soit tentant …

Pour plus d’une …

Grande et jolie chanteuse 😊

Alors je vous préviens…

Ca n’est pas ma chanson préférée 😊

Les gars …

Les paroles sont souvent débiles même 😊

Mais j’ose …

Quand même 😊

Pour les costumes insensés …

De la grande Katy 😊

Admirons maintenant 😊

Le charme désuet/discret …

De ce “ballet” d’esclaves 😊

De la rivale d’Aida…

Admirons la chambrée d’Amneris 😊

Festive…

Dansante…

Et gaie …

Malgré l’oppression de ces esclaves …

Ecoutons la douce mélodie et rêvons 😊

Devant cette charmante agitation …

Mignonne et joyeuse ici…

Comme l’enfance souvent 😊

Ah la la…

Puis 😊

Amneris réussit à découvrir …

Alors 😊

Qu’Aida aime …

Pour de vrai son Radamès …

En lui faisant croire…

A Aida…

Que son Radamès est mort sur le champ de bataille…

Sympa de la faire flipper ainsi 😊

Et du coup…

Amneris est punie 😊

En étant évidemment hyper secouée par…

La terreur …

Et …

L’Amour inouï 😊

D’Aida …

Pour son Radamès…

Dont elle est radada 😊😊😊

Qui émane tel un raz de marée…

De la belle Aida 😊

A cette sombre idée …

Puisqu’elle n’a pas pu lui dire …

Combien elle a besoin de lui…

Ah la la 😊

Mais j’ai aussi envie de lui dire à Aida 😊

Que si il disparait…

Son Radamès 😊

Elle n’en n’est pas pour autant…

Peu aimée …

Dans la vie 😊

Et surtout…

Il me parait impératif 😊

Qu’elle essaie de toute manière…

De toujours …

De progresser 😊

Vers plus d’indépendance …

Et d’auto-suffisance…

Et aussi de capacité à connecter avec son prochain 😊

Gratuitement…

Dans la joie et la gentillesse 😊

Car il me semble que…

Le monde a besoin de plus de lumière 😊

Et…

C’est à chacun d’y contribuer 😊

Chacun à sa manière …

Ah la la 😊

Pendant ce temps-là …

Je reprends sur Aida…

Amneris 😊

Planifie même …

De se venger de la belle Aida…

Toujours sympa 😊

Ah la la …

La vengeance …

Poulette 😊

Ca n’est jamais une bonne idée …

Jamais 😊

Il faut tout leur dire décidément…

A ces personnages d’opéra 😊

Ah la la…

Et sur le sujet de la rivalité…

Il faut au contraire …

Si vraie rivalité…

Il y a 😊

Avoir la grace de le reconnaitre …

Et disparaitre dignement 😊

Evidemment…

Mais si 😊

Car si la rivale le rend davantage heureux …

Il faut s’en féliciter pour eux…

C’est pas plus compliqué que ça 😊

Et si …

En revanche 😊

C’est le devoir d’Etat …

Qui empêche l’Amour éternel 😊

De s’épanouir …

Ca 😊

Ca c’est …

Une autre histoire 😊

Et il faut alors …

Essayer de trouver des solutions…

Qui ne mettent pas leurs principes en péril 😊

Et c’est forcément possible …

Puisqu’ils s’aiment 😊

Et que l’Amour …

C’est vaste dans son expression 😊

Si…

Ils cogitent…

Ensemble 😊

A ce problème…

Epineux 😊

Ah la la…

D’ailleurs 😊

Ca serait hyper bien même …

Car 😊

Radamès …

Rentre alors…

Victorieux 😊

Avec ses troupes …

Radieux et heureux 😊

Ecoutons…

L’air le plus connu…

“La Marche Triomphale” 😊

Presque martiale …

Un air …

Enlevé et joyeux 😊

Et j’aime bien…

Son prélude 😊

Hyper poétique aussi…

Ecoutons…

Comment les personnages parlent…

Des fleurs 😊

Et …

Des étoiles 😊

Qui dansent …

Autour du soleil 😊

Charmant donc…

Tout ce passage…

Mais un peu long 😊

Si si…

Un peu…

Comme mes posts parfois 😊

Je sais 😊

Mais…

Faut s’émouvoir devant les belles choses 😊

Tristes et gaies 😊

Les gars…

Rigoler aussi 😊

Le plus possible …

Même 😊

Et chanter …

Continuellement évidemment donc 😊

Tout comme 😊

Danser et rêver …

Le plus fort possible 😊

Alors maintenant …

Ecoutons le prélude 😊

Aux choeurs féminins magnifiques…

https://youtu.be/CTwJtxI19pE

Puis maintenant 😊

Ecoutons donc…

La “Marche Triomphale” 😊

Les trompettes sont top…

M’enchante 😊

Depuis la nuit des temps…

C’est pas génial? 😊

Puis…

Le roi d’Egypte 😊

Pour récompenser…

Radamès de sa victoire 😊

Lui accorde un voeu …

Généreux 😊

D’épargner les prisonniers éthiopiens …

Et de les libérer 😊

Exceptés…

Aida et son père 😊

Et demande à Radamès …

D’épouser sa fille…

Amneris 😊

Et de …

Régner 😊

Ah la la …

A l’Acte III 😊

La veille de ses noces avec Amneris 😊

Radamès retrouve en secret…

Ah la la…

Son Aida 😊

Qu’il aime tant…

Ah la la 😊

Et le premier …

Des deux 😊

Qui arrive au rendez-vous…

C’est Aida 😊

Elle…

La belle Aida 😊

Si magnifique…

Si éclairée et aimante 😊

Qui en attendant son bien-aimé…

Avec une mélancolie inouïe 😊

Douce et bouleversante…

Se lamente presque tendrement 😊

A l’idée de perdre…

Potentiellement ….

Vu la complexité de leur situation 😊

Pour toujours…

D’abord et surtout …

Son bel amour 😊

Qu’elle aime si fort…

Mais elle devrait se souvenir d’abord 😊

Aida …

Que son Radamès…

L’aime lui aussi 😊

Malgré les obstacles patriotiques/familiaux …

Qui les empêche de s’aimer simplement …

Et si ils restent présents 😊

Dans leurs coeurs respectifs…

De façon aimante 😊

Gaie et respectueuse…

C’est déjà pas si mal 😊

Mais si 😊

C’est même hyper beau! 😊

Je reprends sur Aida 😊

Triste de perdre potentiellement donc…

Son bien-aimé 😊

Et aussi …

De ne plus jamais revoir …

Son pays à elle 😊

Chéri …

Elle entonne un très bel air 😊

Magnifique et hyper triste …

Pauvre loute …

Ecoutons plus bas 😊

Un autre…

Des plus beaux arias 😊

Du répertoire d’opéra…

Pour moi 😊

Car …

Tellement poignant donc 😊

Face à ces tristes pensées …

Et qui ne voit que le Nile 😊

Comme refuge béni…

Face à ses tourments infinis 😊

Ah la la …

Ca pourrait s’arranger évidemment…

Si elle était plus optimiste que ça 😊

Et qu’elle se souvenait de ce qu’elle représente pour lui…

Comme dans cette sublime chanson…

Bien qu’elle ai raison 😊

L’eau est effectivement toujours …

Réparatrice  😊

Et induit aussi…

Toujours 😊

L’idée réjouissante et réconfortante …

D’une renaissance 😊

Dans un milieu plus pardonnant …

Pour faire la paix 😊

Y faire reposer …

Ses souvenirs …

Et ne se focaliser que sur le doux et l’heureux 😊

Pour (se) préparer …

En y travaillant …

Evidemment 😊

Mais les gars…

Le travail c’est la santé 😊

En y travaillant donc…

A l’idée de renaissance 😊

Ca permet …

Surtout…

Surtout…

Surtout 😊

De (se)…

Construire continuellement ainsi 😊

Le …

Plus important 😊

Un …

Avenir 😊

Toujours radieux…

Plus épanouissant encore 😊

Et qui m’évoque aussi…

A nouveau …

Ravel 😊

Que j’ai entendu au Philharmonic il y a peu 😊

Et aussi Debussy…

Un morceau intitulé…

“Reflets dans l’eau” 😊

Joué avec brio à l’époque et ces jours-ci…

Par le grand Daniil 😊

Ecoutons …

Et rêvons encore 😊

C’est si beau…

Et l’idée de l’eau 😊

M’évoque aussi …

Une autre chanson poétique 😊

Plus contemporaine…

Que j’aime depuis très longtemps 😊

Sur la renaissance 😊

Une autre sublime chanson 😊

Simple et si belle…

Retournons donc 😊

A nouveau…

En Egypte 😊

Au bord du Nile…

Pauvre loute…

Retrouver Aida 😊

Qui tremble de trouille…

La belle Aida 😊

Ah la la …

Tellement bouleversante 😊

Ecoutons…

La belle Leontyne 😊

Féline 😊

Fataliste …

Si divine 😊

Et si triste …

Sur la fin de cet air…

A pleurer donc je trouve…

Considéré 😊

Comme …

Un des moments suprêmes du MET 😊

De tous les temps…

Selon Renée Fleming 😊

Ecoutons donc et …

Sortons notre boite de Kleenex 😊

Ah la la …

Et là…

Le père d’Aida se pointe…

Et demande à sa fille d’obtenir de Radamès …

Un secret d’état…

Qui se sent obligée de trahir son amant…

Par devoir filial …

Ah la la …

Et là  …

Là…

Radamès arrive enfin …

Et affirme à son Aida bien-aimée…

Qu’il veut l’épouser…

Sa belle Aida …

Et elle …

Elle voit les dangers à venir …

Liés à cette belle idée …

Et veut le protéger son Radamès …

Et aussi honorer la demande de son père …

Et réalise que surtout …

Avant tout …

Qu’elle souhaite ardemment …

Oh oui alors…

Que son Radamès …

Reste à ses yeux un héros…

Et dans ces circonstances impossibles…

La seule chose honorable pour eux…

Elle réalise d’un coup …

La belle Aida…

La seule issue pour eux…

C’est de fuir ensemble…

Dans le désert brûlant et silencieux…

Pour rejoindre un nouveau lieu…

Et vivre ensemble …

Enfin heureux …

Au sein de belles forêts vierges …

Couvertes de jolies fleurs…

On la comprend…

Ca parait évidemment un poil idéaliste 😊

Ah la la …

L’opéra 😊

C’est si imaginatif …

Par moments 😊

Lisons ce texte néanmoins sublime…

RAD. Ah no! we’ll fly then!
[with passionate resolution]
Yes, we’ll fly these walls now hated,
In the desert hide our treasure.
Here the land to woe seems fated,
There all seems to smile with love.
Boundless deserts naught can measure
Where our bridal couch soon spreading,
Starry skies shall lustre shedding
Be our canopy above.

AIDA In my native land where lavish
Fortune smiles, a heaven awaits thee,
Balmy airs the sense that ravish
Stray through verdant mead and grove.
‘Mid the valleys where nature greets thee
We our bridal couch soon spreading,
There the stars shall lustre shedding
Be our canopy above.

AIDA-RAD. Come, from hence together flying
Where all woe seems to abide,
Thou art lov’d with love undying,
Come, and love our steps shall guide!

Quel librettiste romantique 😊

Ce Ghislanzoni …

Qui fait rêver tous les êtres poétiques 😊

Ah la la…

Et Radamès accepte cette proposition alléchante  …

Qui parait idéale et source de douceurs charmantes…

Bien que pas très réaliste 😊

De vouloir fuir les difficultés …

Les gars 😊

Plutôt que de les surmonter plus intelligemment…

Ah la la 😊

Et lui livre enfin …

A sa belle Aida 😊

Du coup…

Les coordonnées du lieu d’attaque…

De sa propre armée …

Et réalise que sa confiance a été trahie …

Par sa chérie 😊

Par devoir filial…

Ah la la …

C’est malin tiens 😊

Et du coup …

Ne lui en veux pas…

Quand le père d’Aida sort de sa cachette …

Mais par honneur 😊

Vis à vis de l’Egypte…

De sa patrie qu’il aime tant…

Il refuse alors 😊

De s’échapper avec Aida et son père …

Et se laisse emprisonner par les gardes 😊

Avec fatalisme et tristement…

Pauvre chat 😊

Ah la la…

Et enfin 😊

Au dernier acte 😊

Radamès refuse toujours de se défendre…

Malgré les suppliques d’Amneris…

Qui l’aime aussi …

Radamès …

Pauvre loute…

Et qui …

Est prête à tout pardonner…

Mais Radamès se sentant merdique …

Pauvre loup …

Refuse catégoriquement…

Ah la la 😊

C’est pas hyper romantique …

Mais manquant sur tant de plans …

Quand même de jugeote? 😊

Ah la la…

L’opéra 😊

C’est souvent évidemment tragique …

Ne l’oublions pas 😊

Et puis 😊

Etant toujours amoureux …

De son Aida 😊

Radamès 😊

Accepte avec courage son destin…

Particulièrement violent …

Tenez-vous bien 😊

Il est condamné…

A être enterré/emmuré vivant …

Pauvre chat …

Ah la la 😊

Et là …

Là…

Dernier coup de théâtre 😊

On découvre …

Aida 😊

Planquée derrière une colonne…

Aida 😊

Donc…

La jolie chérie 😊

L’attend …

Gentiment…

Parce qu’elle l’aime 😊

Son grand courageux…

Honorable et merveilleux 😊

Si joyeux souvent…

Elle l’aime donc et …

Plus que de raison 😊

La belle Aida…

C’est beau 😊

Et donc pas forcément très malin quand même 😊

D’abandonner la vie  …

Aida 😊

(Et de se laisser emmurer…

Radamès 😊

Ca n’est pas tellement mieux)😊

Bien que vous…

Brûliez tous deux 😊

On le sait …

D’un Amour “toujours/éternel” 😊

Si pur…

Et si sûr de lui…

Malgré son imperfection 😊

C’est un peu extrême …

Quand même 😊

Les gars/les petits chéris  …

Alors qu’il y a tant à faire 😊

Sur Terre…

Pour rendre la vie encore plus belle 😊

Pour soi…

Pour ses proches…

Pour son prochain même …

Qui fait alors…

Sourire 😊

De toutes…

Nos/ses dents😊

Top! 😊

Plutôt que de vouloir …

Se prendre pour Hypérion 😊

Car espérant qu’Horus-Ra veille 😊

Sur votre Amour…

A ressusciter 😊

Encore des idéalistes …

Ces jeunes et jolis oiseaux artistes 😊

Un brin …

Désespérés et désespérants 😊

Ah la la …

Alors …

Encore une jolie chanson pour Aida 😊

Qui ferait bien…

Si elle veut rêver fort 😊

Pour se donner du courage 😊

Ferait bien de se prendre plutôt…

(Pour rire) 😊

Pour …

Isis 😊

Qu’aimait …

Osiris 😊

Car Osiris 😊

Est un dieu de transition…

De résurrection aussi 😊

Si si 😊

Et de régénération 😊

Ah la la…

Trop bien 😊

Et ça rend leur fin …

(A l’opéra) 😊

A nos jolies colombes…

Moins triste …

Car au moins…

Osiris veille sur eux 😊

Sur ces tendres amoureux…

Ouf 😊

Moi ça me plait 😊

Bien que tous leurs choix …

A tous deux donc ….

Aux deux/trois derniers actes 😊

Me paraissent …

Manquer réellement 😊

De …

Bon sens 😊

Les gars…

Alors d’accord d’accord 😊

On est à l’opéra 😊

Je le sais bien…

Ah la la …

Et les chanteurs dans tout ça? 😊

Aleksandrs Antonenko 😊

Le grand ténor Letton …

Comme Radamès 😊

Viril…

Et…

Fragile parfois…

Amoureux éternel aussi 😊

Et en toutes circonstances…

Honorable et courageux 😊

Etait …

Sublime et radieux 😊

Et …

Anna Netrebko 😊

La grande soprane russe…

Fut immense 😊

De subtilité…

D’intériorité…

Et de feu…

Pour interpréter …

Avec sensibilité exquise 😊

La grande…

Aida 😊

Pas pareille …

Que la belle Leontyne 😊

Bien sûr 😊

Mais …

Très impressionnante quand même 😊

Car …

Quelle actrice incomparable 😊

Et hyper émouvante…

Comme jolie princesse si éprise 😊

Totalement…

Radada 😊

De son Radamès 😊

Si marquée par lui…

De manière extraordinaire et géniale 😊

Ah la la …

Et Amneris 😊

Elle…

La terrible 😊

Fut admirablement bien interprétée …

Par l’extraordinaire mezzo géorgienne…

Anita Rachvelishvili 😊

Elle aussi un très grande actrice …

En plus de ses talents lyriques 😊

Et la production épique de Frisell …

Fut…

Particulièrement belle 😊

Mardi soir aussi…

Aurait certainement plu …

A notre égyptologue Mariette 😊

Qui aimait tant les belles couleurs riches 😊

Et les plumes 😊

Essentielles aussi…

A cette immense civilisation…

Quelle civilisation même 😊

Si marquante …

Pour de nombreux grands esprits…

D’hier et d’aujourd’hui 😊

Ah la la…

Et j’aime en particulier…

Le dieu Horus-Ra 😊

Imparfait 😊

Mais qui évolue…

Dans le bon sens…

Bravo! 😊

Et qui apprend de nouvelles formes …

De compassion pour son prochain 😊

Et qui face à l’impossible 😊

Qui n’est pas français …

Comme chacun sait 😊

Comme dirait Napoléon I surtout 😊

Horus-Ra 😊

Face à l’impossible 😊

Donc…

Avance …

De façon courageuse 😊

Avec ses compagnons …

Malgré le brouillard et les obstacles prodigieux 😊

Ah la la…

Comme dirait aussi …

Marc Twain 😊

“Ils ne savaient pas que c’était impossible…

Alors ils l’ont fait”…

Bravo! 😊

Et aussi …

En fine…

Il fini par apprendre aussi 😊

Comment aimer …

Encore mieux 😊

Au fur et à mesure qu’ils évoluent tous deux…

De mille manières 😊

Sa bien-aimée 😊

Une autre déesse de l’Amour 😊

Evidemment 😊

En lâchant les imperfections du passé…

Et en vivant la joie et la gaieté de l’Amour…

Tel qu’il est au présent 😊

Toujours en mouvement…

Inspirant 😊

Ils consolident ainsi …

Pour tous deux 😊

Un avenir heureux et abondant…

Entre eux…

A perpétuellement nourrir 😊

Spontanément …

Parfois 😊

Et parfois…

Aussi 😊

De façon réfléchie…

C’est pas si compliqué 😊

Trop chouette! 😊

Regardons maintenant…

Le trailer du divertissant😊

“Gods of Egypt” d’Alex Proyas (2016) 😊

Qui…

Comme la vie 😊

Parfois …

Est…

Inattendue 😊

Et si souvent ….

Heureusement 😊

Quand on y …

Travaille avec joie 😊

Si…

Jolie et gaie 😊

Aussi …

Trop bien! 😊

Soft …

Fluttering…

Imaginative…

Lyrical…

Mythical…

Poetic…

Philosophical…

Joyful…

Eclectic…

Isis like…

Osiris-Horus-Ra like…

Heroic…

Epic…

Forward looking …

Happy…

Loving…

Eternal butterflies 😊