“Parsifal” de Wagner: la pureté de l’âme permet toutes les guérisons…

Lundi 05 Février 2018 Lincoln center /Met Opera House/ Monday February 5th 2018- “Parsifal” by Wagner: A soul’s purity can heal all wounds…

Cette semaine…

Mesdames et Messieurs…

Nous étions/sommes à nouveau …

A l’opéra…

Pour écouter …

“Parsifal” de Wagner 😊

Un …

Véritable…

Monument 😊

Pour de nombreux mélomanes…

Ah la la…

Car…

Plus qu’un opéra 😊

Un drame musical 😊

Quasi mystique…

Que Wagner appelait…

Autrement 😊

“Bühnenweihfestspiel”…

Ou comme dirait les anglo-saxons 😊

“A festival play for the consecration of a stage” …

Un drame hyper riche donc:

1)Solennel 😊

(Le premier acte …

Une immense prière sublime et mystique)…

2)Erotique 😊

(Le deuxième acte …

Self explanatory) 😊

Et…

3)Spirituel 😊

Le troisième acte …

(Une conclusion réjouissante et optimiste)…

Tout à la fois …

Je vous assure 😊

L’un n’exclut pas forcément l(es) autre(s) 😊

D’ailleurs…

Mon ami et voisin …

Charmant par ailleurs 😊

Dans les passages érotiques…

Par exemple 😊

Peut vous le confirmer…

Il était vissé à ses/mes jumelles 😊

Se rinçait l’oeil …

N’en loupait pas un instant 😊

Et ce…

Pendant tout l’Acte II 😊

Dans le chateau enchanté et fleuri…

Et c’était pas le seul 😊

Ah la la…

Ecoutons d’ores et déjà …

L’ouverture extraordinaire …

Qui va vous mettre dans le bain 😊

Pour cette oeuvre…

Haute en couleurs 😊

Et qui durait …

Entractes variés compris…

Cinq heures trente 😊

Et j’ai même eu donc …

De la compagnie …

Comme toujours 😊

Grace …

Au deuxième acte entre autres 😊

Je ne me fais aucune illusion 😊

Je ne plaisante…

Qu’à moitié 😊

Mais aussi parce que…

Je leur avais promis…

Que ce serait formidable 😊

Bien qu’ils mourraient de peur …

A l’idée de la durée …

Quasi éternelle 😊

De cette oeuvre…

(Faut-il qu’on soit amis tous) 😊

Et évidemment …

On a tous adoré 😊

Non mais évidemment…

Non seulement …

Il s’agit Wagner 😊

Un compositeur à part …

Dans le monde de l’opéra 😊

Aux mélodies …

Uniques et sublimes 😊

Et à l’imagination débordante …

Entre autres choses 😊

Mais en plus…

Donc …

Il s’agit aussi 😊

De…

Parsifal/Perceval le Gallois😊

Un …

Des nombreux…

Chevaliers de la Table Ronde 😊

Et il s’agit …

De la version romancée par Wagner donc…

De la/sa quête du Graal 😊

Trop chouette! 😊

Un mythe sublime…

Qui fait rêver des générations 😊

Depuis la nuit des temps! 😊

Trop bien! 😊

Particulièrement brillamment résumé…

Ce mythe aux nombreuses variantes 😊

(Avec quelques libertés prises aussi par le compositeur)…

Dans cet immense opéra  …

Ah la la 😊

Et lundi soir dernier…

J’étais hyper contente 😊

De le revoir …

Car …

La dernière fois 😊

….

Ca remontait …

A …

Un bon bout de temps…

C’était il y a huit ans 😊

Ah la la…

Je m’égare décidément …

Je reprends…

Ce bel opéra 😊

Figurez-vous…

Est…

Aussi…

La dernière oeuvre de Wagner 😊

Et c’est…

Du coup 😊

Un…

Sacré morceau 😊

Dans tous les sens du terme…

Et qui est resté en gestation …

Pendant un très long moment 😊

Dans le grand coeur…

De cet incroyable compositeur 😊

Qu’il a écrit …

En plusieurs temps 😊

Et le temps consacré …

Par Wagner à “Parsifal” 😊

Lui confère du coup…

Un foisonnement musical …

Epoustouflant 😊

Qui vous poursuit pendant des jours et des nuits…

Si si 😊

Ah la la…

Ecoutons donc maintenant…

La dite ouverture 😊

Une de mes deux préférées de lui…

Bien que je préfère encore …

Celle de “Tanhäuser” 😊

Mais écoutons donc …

Celle de “Parsifal” 😊

Si belle et enchanteresse vous allez voir…

Presqu’autant que…

Kundry 😊

La belle sorcière…

Au deuxième acte 😊

Ah la la…

Running joke 😊

Vous êtes prêts? 😊

Alors…

Allons-y! 😊

Installez-vous confortablement…

Et maintenant écoutons …

C’est pas juste …

Magnifique? 😊

Ah la la…

Schopenhauer d’ailleurs 😊

Décrivait la puissance de la musique …

De la manière suivante 😊

Et évidemment …

Tout comme Wagner…

J’adhère 😊

“The effect of music is so very much more powerful and penetrating than is that of the other arts, for these others speak only of the shadow, but music of the essence.”

Et laissez-moi essayer de vous expliquer de façon simple…

Le thème majeur 😊

De cet opéra …

Et vous en résumer l’intrigue complexe et fine …

En quelques mots 😊

Le thème majeur réside dans l’idée suivante:

La compassion pour autrui …

Issue d’un être pur et novice/naïf 😊

Permet non seulement …

De guérir tous les maux 😊

Mais aussi du coup …

D’unir 😊

Les êtres …

C’est pas génial? 😊

Moi je trouve ça génial …

Et si vrai! 😊

Car tous les êtres dans cet “opéra” …

Qui sont incapables de compassion…

Ou de sentiment d’unité …

Souffrent atrocement …

Les pauvres loups…

Alors que du meilleur…

Les attend tous…

Dès qu’ils sont prêts à pardonner 😊

Et qu’ils vivent…

Non plus dans le passé 😊

Mais bien …

Au présent 😊

Et pour l’avenir 😊

De façon …

Confiante et aimante 😊

Et réjouissante! 😊

Pour moi 😊

C’est comme ça …

Que j’interprète…

La beauté 😊

De la pureté du coeur 😊

De Parsifal…

Un chevalier protecteur …

Capable de constamment régénérer 😊

Comme notre Terre 😊

Au printemps 😊

Sa capacité à aimer 😊

Son innocence 😊

Sa capacité à fleurir 😊

A voir 😊

Et à faire surgir 😊

Et resurgir continuellement 😊

Tout le beau 😊

Chez les êtres aimants 😊

En deux mots…

Sa fertilité en toutes matières 😊

De mille façons…

Y compris donc …

Sa capacité à aimer 😊

De mille manières …

Y compris…

De façon…

Courtoise 😊

Aussi …

C’est à dire 😊

De façon …

Parfois …

Platonique 😊

Et…

Parfois pas 😊

Ah la la…

Et évidemment 😊

Tout ça …

Dans la plus grande des joies 😊

Trop bien! 😊

Et moi tout ça  😊

Ca m’enchante depuis la nuit des temps 😊

Si si …

C’est comme ça! 😊

Et qu’il s’agisse …

De Parsifal/Perceval 😊

(Le plus pur des chevaliers …

Et qui sera …

Dans certaines variantes du mythe et dans l’opéra…

Figurez-vous…

Post quête 😊

Sera…

Fait roi) 😊

Et retrouvera aussi…

Sa Blanchefleur/Kundry 😊

Trop bien…

Mais je vais trop vite 😊

Et évidemment aussi 😊

Quand je pense aux chevaliers de ce grand mythe …

Si inouï  😊

Et non pas à (Parsifal) l’opéra…

D’autres chevaliers clefs et chéris du roi Arthur 😊

Me viennent …

Immédiatement à l’esprit 😊

Par exemple…

Le personnage de Galahad/Galaad 😊

(Fils de Lancelot…

Et qui meurt pendant sa quête à lui )…

Et aussi celui de Bohort (l’Essillié) 😊

(Cousin de Lancelot…

Et qui fut élevé avec lui…

Par la belle Viviane 😊

La Dame du Lac…

La jolie et époustouflante fée 😊

Et le seul (Bohort)…

A rentrer de la quête 😊

Pour la raconter à Arthur)…

Et sachez aussi 😊

Que …

Galaad et Bohort…

Sont les deux autres chevaliers…

Les plus purs également 😊

De la Table Ronde…

Et donc dignes d’approcher le Graal …

De très près …

Pour l’un 😊

(Mystère) …

Si si 😊

Ah la la…

Et par ailleurs 😊

Evidemment …

Evidemment…

Evidemment 😊

J’affectionne quand même …

Tout particulièrement 😊

Et ce …

Depuis très longtemps même 😊

Un autre …

Des très grands chevaliers de la Table Ronde 😊

Et …

Que je chéris tout particulièrement même 😊

Le beau…

Lancelot (du Lac) 😊

Le plus grand …

Des chevaliers 😊

Même…

Eduqué par Viviane 😊

Non seulement Dame du Lac 😊

Mais également donc…

Une fée sans pareil 😊

Qui…

Lui enseigne l’art du combat 😊

(Lui offre des armes magiques…

Avec lesquelles…

Il est adoubé lors du solstice d’été)…

Et lui enseigne aussi …

La courtoisie et la noblesse d’esprit 😊

Et aussi 😊

Les sciences…

La poésie…

La musique …

Ou encore la peinture…

Trop bien! 😊

Et à son entrée à la cour…

Ces armes d’argent 😊

En plus de son tempérament …

(En tous cas pour moi) 😊

….

Lui valent d’ailleurs le surnom de…

“Blanc chevalier” 😊

Ah la la …

Quel homme! 😊

Et Lancelot…

Est aussi…

Sinon il serait fadasse…

Complexe et torturé 😊 …

Car malgré lui…

Un bel amoureux 😊

De sa reine…

La belle Guenièvre 😊

Sans pouvoir se défendre de ses sentiments …

Réciproques 😊

Bien qu’interdits…

Ah la la 😊

Ah la la…

Lancelot 😊

Tellement compliqué aussi celui-là …

Et évidemment …

Evidemment …

Evidemment 😊

Si envoutant 😊

Evidemment…

Sinon ça n’est pas drôle 😊

Et si envouté donc …

Par sa Guenièvre lui aussi 😊

Et qui aime …

Son roi aussi …

Le grand …

Roi Arthur…

Et l’aime évidemment aussi…

Mais donc …

Autrement 😊

Ah la la…

Compliqué donc…

Le beau Lancelot 😊

Comme parfois…

Pas toujours heureusement 😊

Peut l’être…

La vie aussi par moments …

Bien que si souvent…

Tellement jolie …

Ouf 😊

Réjouissante et inspirante …

Dès qu’on le décide 😊

Et aussi qu’on y travaille 😊

Ah la la…

Je vous assure! 😊

Hyper bien même …

Mais je m’égare…

Retour à Parsifal …

L’opéra…

Qui …

Raconte donc une histoire…

Que Wagner a concocté …

Tirée de nombreuses inventions littéraires du Moyen Age…

Que j’évoque plus haut brièvement…

Et je vous résume maintenant …

L’histoire  …

Tissée …

Par Wagner…

Ce grand barde 😊

Pour son bel opéra …

Evidemment …

Héroïque 😊

En quelques mots choisis 😊

Promis 😊

Je vous résume donc ça:

Un roi (Amfortas) …

Souffrant…

Blessé par une plaie suintante…

Accompagné …

De ses chevaliers…

Est le …

Protecteur …

Avec ses chevaliers…

De reliques sacrées …

Qui furent confiées autrefois …

Au père d’Amfortas…

Le grand Titurel…

Et qui sont associées  …

Ces reliques …

A de grandes légendes historiques…

La première relique …

Etant…

Un objet mythique de la légende Arthurienne…

Objet de quête mystique…

Initiatique…

Qui ne se révèle …

Qu’aux chevaliers les plus purs de coeur …

Les chevaliers dits de la Table Ronde …

Et qui est assimilé aussi au Saint Calice…

(La coupe utilisée par Jésus et ses disciples au cours de la Cène) …

Qui a recueilli le sang du Christ aussi…

Et prend le le nom de…

Saint Graal…

Ah la la…

La deuxième relique…

Elle …

Est …

Plus…

Sanguinaire …

Encore 😊

Il s’agit d’une lance …

Qui aurait percé le flanc du Christ…

Lors de sa crucifixion…

Eh bien…

Figurez-vous…

Que le roi Amfortas …

Et ses chevaliers…

Se font voler…

Au début de l’histoire…

La dite lance …

Qui est dérobée …

Par un sorcier maléfique et particulièrement vil …

Klingsor 😊

Qui voulait lui-même devenir chevalier …

Mais à qui cela fut refusé…

Et évidemment n’étant pas content …

A voulu se venger …

Ce sorcier…

Le maléfique Klingsor donc…

Cet horrible gredin 😊

Klingsor Le terrible 😊

En …

Attirant les chevaliers et le roi …

Dans un chanteau enchanté …

Habité par de sublimes nymphes…

Où Amfortas est séduit par la plus enchanteresse…

Des nymphes belles…

Comme la plus jolie des fleurs 😊

La belle Kundry…

Et qui s’y adonne (à la séduction) 😊

Car obligée par le vil sorcier…

Alors qu’elle ne souhaite…

Aucun mal au beau roi…

Ah la la 😊

Et …

Le dit roi 😊

Se fait blesser…

(Le roi Amfortas)…

Par la lance …

Qu’il perd donc aussi au passage…

Ah la la…

Et alors …

Les terres d’Amfortas …

Tout comme le roi Amfortas lui-même  …

Se mettent alors à saigner fort …

Et sans discontinuer…

Perdant progressivement…

Leur vitalité …

N’étant plus protégés…

Par les deux reliques saintes rassemblées…

Ah la la 😊

Et …

Une prophétie annonce …

Alors 😊

Que…

Seul un être pur et naïf et capable de compassion 😊

“Made wise through pity, the pure fool.”…

Seul cet être pur…

Saura récupérer la lance…

Guérir tous les maux …

Et unifier les hommes …

Et cet homme  …

“Rédempteur”…

C’est donc …

Le jeune et beau Parsifal/Perceval…

Le grand et charmant Parsifal/Perceval…

Un bel éphèbe 😊

Un bleu 😊

Un jeune chevalier aussi…

Qui par dessus le marché…

Quand on le rencontre…

Souffre d’amnésie aussi…

Pauvre gentil poulet 😊

Ne connait plus…

Ni son prénom…

Ni même sa lignée 😊

Et n’a pas encore réfléchi…

A ses propres principes dans la vie 😊

Et qui se vante …

Dans la forêt…

Quand il croise des chevaliers…

De ses prouesses d’archer 😊

Il tue d’une flèche…

Un cygne 😊

Et sans vraie bonne raison …

Le cygne symbolisant…

(Pour moi) 😊

Le…

Sacré 😊

Encore mystérieux pour Parsifal/Perceval…

Car encore non-initié 😊

Puis Parsifal/Perceval apprend 😊

D’une jolie et puissante enchanteresse…

La belle Kundry 😊

(Qui est aussi celle à l’origine de la souffrance du roi Amfortas…

Qu’elle aurait ensorcelé  …

Malgré elle …

De ses charmes…

Je vous le rappelle)…

Parsifal/Perceval …

Le chevalier amnésique 😊

Apprend finalement donc…

De cette tout belle 😊

Qu’il est …

Chevalier 😊

Et qu’il s’appelle …

Parsifal/Perceval 😊

C’est à dire…

“Celui qui perce les voiles/les mystères”

Bien qu’à ce moment là toujours 😊

Et pendant encore donc…

Quelques temps 😊

Il ne comprendra pas encore…

Non plus…

Les rites des chevaliers …

Auxquels il sera alors invité et amené à observer…

Puisque toujours non-initié 😊

Ah la la…

Et ce jeune chevalier…

Encore donc…

Un poil jeunot 😊

Le grand Parsifal/Perceval …

Et du coup ..

Un poil dépassé par les événements 😊

Sera donc en fin de compte…

Ignoré de tous …

Et s’en ira alors …

De son côté …

Poursuivre son chemin 😊

Car il a confiance en lui et en sa destinée …

Bravo! 😊

Ah la la 😊

Du coup…

Plus tard …

A l’Acte II 😊

Il trouvera de son propre chef …

Son chemin 😊

Vers le château enchanté …

Dudit sorcier maléfique 😊

Et de ses jolies nymphes …

Dont l’extraordinaire enchanteresse …

La belle Kundry 😊

Fait également partie…

Toujours contre sa volonté 😊

Pauvre loute …

La belle Kundry 😊

Et je laisse …

Le dit Acte II 😊

A votre imagination galopante 😊

Mais …

Pour vous la faire courte 😊

La pureté de coeur …

De Parsifal/Perceval 😊

Le bel éphèbe …

Est telle 😊

Que…

Cela lui permet de trouver en lui …

La force de renoncer à la tentation de la chair 😊

Qui est évidemment hyper difficile à résister…

Evidemment 😊

Parce que …

C’est difficile de lutter contre la grande beauté 😊

Qui est fascinante…

Et qui …

Dans ce cas de figure …

Est sûrement bien plus tentante encore 😊

Puisqu’il est cloitré …

Le grand Parsifal/Perceval…

Dans un château enchanté irréel 😊

Le bol 😊

Faut rire les gars 😊

Et rêver deux secondes 😊

Je m’égare…

Je reprends…

Et je pense aussi 😊

Que c’est à la fois …

Parce que ses principes de chevalier 😊

En train …

De se révéler à lui 😊

Ne l’autoriseraient à s’y livrer …

(Aux joies de la chair) 😊

Qu’avec …

Une femme réellement aimée 😊

C’est à dire…

Avec…

Une femme…

Aimée 😊

De tout son coeur 😊

De façon poétique 😊

Féerique 😊

Et romantique 😊

Et dont …

Il se doute peut-être aussi que …

Leur Amour 😊

Resterait …

Peut-être …

Intact 😊

Ou qu’il évoluerait aussi …

Sûrement 😊

Mais que tout serait bien …

Evidemment 😊

Tant qu’ils s’y attèleraient…

Tous deux…

Chacun à sa/leur manière 😊

De façon …

Gaie 😊

Voire …

Extravagante 😊

Et …

Respectueuse 😊

Dans…

La durée 😊

Pour s’épanouir ensemble …

Et être heureux 😊

A leur manière…

Et tant mieux! 😊

Par beau fixe 😊

Comme …

Par cieux…

Plus grisonnants 😊

Trop réjouissant! 😊

Si si! 😊

Car la vie …

Les gars 😊

Il faut l’aimer …

Comme elle est 😊

Pas toujours parfaite ou rationnelle…

Mais en tous cas …

Toujours très belle 😊

Comme l’immense…

Joie d’aimer 😊

Et aussi …

D’être aimé(e) évidemment 😊

Et de mille manières même …

C’est bien plus gai comme ça 😊

Et c’est pas grave …

De ne pas comprendre …

Tous les mystères de la vie …

C’est comme ça 😊

Et donc je reprends 😊

….

Les principes de Parsifal/Perceval donc…

Lui donnent …

La force 😊

De lutter…

Contre la tentation 😊

Et c’est sûrement bien plus difficile  😊

Qu’on ne croit…

Bien que je pense aussi 😊

Que le fait qu’il soit un …

Protecteur 😊

Et un être…

Gentil 😊

Dans la vie…

L’aide 😊

Et en plus…

Moi je pense…

Qu’il sent aussi…

Inconsciemment 😊

Que Kundry y est donc aussi contrainte par le sorcier …

A cette séduction 😊

Et donc…

Il cherche aussi à la protéger …

La belle Kundry 😊

De ce …

Dont elle n’a pas envie…

Bravo! 😊

Car plus d’un …

Se serait laissé tenter…

Par la facilité mon gars 😊

Et aussi…

Encore bravo Parsifal/Perceval! 😊

De faire preuve …

D’autant de vertu 😊

Et je veux dire …

En particulier…

De faire preuve …

De si grande compassion 😊

Vis à vis de tous …

Et du coup …

Du coup…

Du coup 😊

Devinez-quoi? 😊

Dans la foulée …

Parsifal/Perceval récupère la lance volée…

Par le vil sorcier 😊

Et revient…

En héros 😊

Et en plus de ça 😊

Guérit 😊

La blessure suintante…

D’Amfortas …

En l’effleurant 😊

De sa sainte lance…

Trop fort! 😊

Le grand Parsifal/Perceval! 😊

Et…

Qui …

Un peu après …

Sera donc lui-même fait roi 😊

Le grand Parsifal/Perceval 😊

Et …

Figurez-vous aussi 😊

Qu’à mon avis …

Il en est tombé amoureux 😊

Parsifal/Perceval 😊

De sa belle Kundry 😊

Car il trouve…

Même 😊

L’opportunité alors …

Mystère 😊

De nouveaux commencements 😊

Avec sa toute belle 😊

Comme …

Dans une des versions du mythe …

Avec sa bien-aimée 😊

La belle Blanchefleur 😊

Si si …

C’est son petit nom 😊

Hyper réjouissant! 😊

Ah la la  😊

Trop génial donc! 😊

Que Parsifal/Perceval…

Trouve donc…

Une manière de réinitialiser leur relation…

Avec sa belle Kundry/Blanchefleur 😊

Et qu’on peut imaginer évidemment …

Riche 😊

Leur relation …

Tant mieux pour eux! 😊

Voilà en quelques mots 😊

“Parsifal” de Wagner…

C’est hyper fort et hyper beau…

Et …

Toute la musique …

Tout au long de l’opéra est sublime…

Ah la la…

Et j’ai …

Je dois dire…

Un petit faible 😊

Pour la solennité …

Du premier acte…

Et notamment ses choeurs …

Quand on est choriste …

Evidemment 😊

Ca vous poursuit dans la vie…

Et notamment…

Les choeurs des chevaliers…

Sont magnifiques 😊

A la toute fin du premier acte …

Je vous assure…

Installez-vous confortablement…

Et…

Ecoutons cet extrait …

Avec attention  …

La toute fin 😊

La toute toute toute …

Dernière minute 😊

En particulier …

Est…

Hyper émouvante 😊

Ecoutons…

Ah la la…

Et normalement on est prié …

De s’abstenir d’applaudir …

Après le premier acte 😊

Pour respecter l’atmosphère mystique…

Mais bon 😊

Visiblement …

Tout le public New Yorkais 😊

Pourtant super partant…

Pour cette soirée hors du commun…

Tout le public n’était donc…

Pas briefé 😊

Ils font mieux à Bayreuth 😊

Et la production …

Vous allez rigoler …

De Girard 😊

(Le metteur en scène du film “Red Violin”…

Dont je vous ai parlé la semaine dernière …

Décidément 😊

Il me poursuit)…

Je vous assure 😊

Etait géniale …

Totalement conceptuelle 😊

Sci-fi 😊

Surnaturelle 😊

Un mélange de l’univers de  “2001, l’Odyssée de l’espace” …

Et de celui de Barjavel 😊

(More about him later) 😊

Un drôle de mélange donc…

Pour évoquer la beauté …

De l’idée de la compassion 😊

Donc …

A avoir dans la vie 😊

Pour soi et pour les autres aussi 😊

C’est à dire de …

L’Amour 😊

Dans une de ses formes…

Les plus généreuses 😊

Pardonnantes…

Et inclusives qui soit 😊

Ah la la …

Trop bien 😊

….

Parce que sinon …

On n’est pas sortis de l’auberge les gars 😊

Et cette idée de vide sidéral/de souffrance…

Est alors …

Non seulement …

Réchauffé(e) 😊

Mais même …

Guérie 😊

Par la vie aimante des planètes…

(Je ne résiste pas…

Y compris …

Guérie 😊

La souffrance…

Par la chaleur 😊

Emanant de la belle (planète) aimante…

La grande Vénus 😊)

Et aussi…

Par sa lumière dégagée 😊

Celle de cette belle déesse inouïe 😊

(Et…

Qui apporte …

A tous ceux qui l’aime 😊

Tant …

De…

Paix …

Gaieté…

Et espoir) …

Trop chouette 😊

Et en enchantait …

Plus d’un …

Et évidemment pas tous 😊

Mais moi …

Oui! 😊

Ah la la …

Et les chanteurs étaient tous …

Fantastiques! 😊

Klaus Florian Vogt…

Le beau tenor Allemand 😊

Etait hyper convaincant …

Comme chevalier pur et courtois …

Tout à la fois 😊

Un Parsifal/Perceval …

De premier ordre 😊

Et Evelyn Herlitzius…

La grande soprano Allemande…

Très sensible et émouvante…

Fut une formidable Kundry 😊

Enchanteresse et belle…

Vocalement 😊

Mais je l’aurais rendu plus gaie …

Dans sa gestuelle 😊

But that’s me! 😊

Et Peter Mattei …

Le beau baryton suédois …

Fut génial aussi…

Comme Amfortas…

Blessé et complexe 😊

Tout comme Evgeny Nikitin…

La basse-baryton russe…

Comme Klingsor…

Le vil sorcier 😊

Ah la la…

Et les gars…

J’ai évidemment envie 😊

D’encore partager …

Juste…

Quelques pépites 😊

Liées à ces chevaliers mythiques…

Je sais …

C’est déjà long 😊

Mais c’est parce que …

C’est lié 😊

Et qu’évidemment …

Il faut aussi nous faire rigoler 😊

Cette semaine…

Pour bien démarrer le week-end …

Qui pointe le bout de son nez 😊

Ah la la …

Alors …

Je continue 😊

Et partage quelques trouvailles …

Liées …

A Parsifal/Perceval …

Ce beau chevalier…

A son mythe …

Et à notre bel opéra …

Alors d’abord changeons de genre…

Je ne vais pas vous parler 😊

De la fascination …

Extrêmement médiatisée 😊

Des…

Kennedy 😊

Pour…

La légende Arthurienne…

“Camelot” 😊

Comme ils l’appellent ici …

Ce serait trop long 😊

Non …

Mais ça a contribué à mon avis 😊

A l’importance de cet immense …

Mythe 😊

Dans notre société actuelle…

Y compris ces jours-ci…

Qui a toujours besoin de rêver 😊

Et adore…

Les héros …

Et…

Aussi …

Le “féerique” 😊

Qui restent forts et parlants …

A l’heure actuelle 😊

Les héros et le féerique …

Pour…

De nombreux êtres romantiques …

Qui aiment les choses belles…

Et dont évidemment je fais partie 😊

Comme vous le savez 😊

En revanche…

Je vais…

Vous parler de cinéma 😊

Et commençons par du surréalisme surprenant …

Anglo-saxon…

A propos de ce mythe ….

Quelques années après …

Dans…

Les années soixante dix …

Si délirantes …

Car…

Qui n’a pas été marqué par …

“Monty Python and the Holy grail” …

De Jones et Gillian (1975)? 😊

Regardons et rigolons…

C’est totalement absurde et gai! 😊

https://youtu.be/LG1PlkURjxE

En France…

A peu près à la même époque.. …

Découvrons la version médiévale…

Et quasi théâtrale…

Dans les dialogues et la mise en scène…

De “Perceval Le gallois”: de Rohmer (1978) 😊

Regardons …

C’est un peu daté évidemment 😊

Mais loin d’être …

Inintéressant 😊

Et évidemment…

J’adore aussi …

Cette interview de l’époque 😊

Où Luchini et Rohmer parlent …

De sensualité 😊

Et de courtoisie 😊

De façon extrêmement délicate 😊

Et aussi…

De façon incroyablement poétique 😊

Et maintenant admirons …

Un autre extrait fantastique 😊

Sur une autre musique de Wagner 😊

Sublime…

Une de mes préférées 😊

(Tirée du “Ring”…

Encore un autre monument le “Ring”…

Tirée en particulier …

….

De “Götterdammerung”…

La mort de Siegfried et la marche funéraire)…

Qui raconte …

La légende du roi Arthur …

(Et de son épée magique) 😊

Et des/de ses chevaliers de la Table Ronde…

De façon très impressionnante 😊

Un très bel extrait donc…

Du très grand film…

“Excalibur” 😊

De John Boorman (1983)…

Tellement magnifique 😊

Poétique …

Epique…

Tellement! 😊

Qui m’a énormément marqué …

Et m’a fait découvrir Wagner 😊

Ah la la …

Regardons et rêvons 😊

Et évidemment …

Ca m’évoque aussi …

Le sublime roman 😊

De Marion Zimmer Bradley…

Racontant la même histoire 😊

Vu d’un angle …

Plus féminin 😊

Et que j’ai évidemment dévoré aussi à l’époque…

Et celui …

Aussi …

A la même époque …

Chez nous 😊

De Barjavel…

A propos de magie 😊

Et d’Amour 😊

….

D’ailleurs…

Je ne résiste pas 😊

Lisons-en …

Quelques sublimes extraits …

De “L’Enchanteur” 😊

Qui “parlent”…

Si bien donc 😊

Des plus beaux mystères de la vie 😊

“Elle avait la beauté déchirante de ce qui change si vite qu’on ne peut jamais le retrouver. Plus tard, en souvenir de cette rencontre, il créa une rose dont la forme et la couleur varient d’heure en heure et qui ne vit qu’une journée. Elle fleurit encore en Angleterre. Les Anglais la nomment Yesterday : Hier… Car son présent est déjà le passé”.

Mais aussi …

Lisons ce passage encore plus magnifique…

“Ici nous ne pouvons que nous taire. Pour décrire l’amour qui s’accomplit, tant de joie éperdue, la timidité d’abord, peut-être l’effroi, le cœur qui veut sauter hors de la poitrine, les mains qui veulent connaître, qui se tendent, qui se posent, qui se brûlent, la découverte, l’émerveillement, les corps qui se joignent peau à peau et s’unissent, la stupeur, l’envol, le bonheur de l’autre, la douce lassitude, la tendresse, la gratitude infinie, et la redécouverte et le nouvel élan, et les frontières de la joie sans cesse reculée, et celles du monde volant en éclat, pour dire la délivrance du cœur que plus rien ne gêne, l’épanouissement de l’esprit qui comprend tout, pour donner même une faible idée de ces moments hors du temps et de toutes contraintes, il faudrait employer d’autres mots que ceux dont dispose le langage ordinaire”.

Et enfin ce dernier…

Que j’aime tant aussi…

“Leur amour était aussi nouveau qu’au premier jour, ils redécouvraient le bonheur d’être ensemble, cette plénitude de la présence ajoutée et partagée. On est enfin deux et un seul, dans le rayonnement de l’amour présent, l’amour donné, l’amour reçu, l’amour de tout”.

Ah la la…

J’adore! 😊

Et à la fin des années quatre-vingt aussi  😊

Découvrons…

Cette fois-ci 😊

En matière cinématographique 😊

Le trailer …

Du film d’aventures …

Si gai et haut en couleurs 😊

De Spielberg …

“Indiana Jones and the last crusade” (1989)…

Dans “sa” version …

De la quête du Graal …

Et enfin 😊

Et je vais…

Promis…

Enfin! 😊

M’arrêter là 😊

Bien qu’il y ait encore bien d’autres exemples …

Et ne partager …

Qu’un dernier extrait …

D’un film …

De Ron Howard …

“The Da Vinci code” (2006) 😊

Tiré du roman de Dan Brown…

L’imaginatif 😊

Aux théories fantastiques aussi…

A propos du Saint Graal 😊

Vous n’allez pas être déçus…

Si vous le découvrez cet extrait 😊

Pour la première fois…

Ah la la …

Et à y réfléchir donc 😊

Ca m’enchante  …

Décidément 😊

Toutes …

Ces variantes 😊

Anciennes et récentes …

Qui décrivent chacune à leur manière  😊

La quête du Graal 😊

Ah la la…

Si riche d’imaginaire…

Et d’Amour aussi 😊

Comme la vie …

Si souvent! 😊

Si si…

Trop bien! 😊

Soft…

Fluttering…

Delicate…

Imaginative…

Heroic..

Epic…

Knightly….

Medieval…

Romantic…

Warm hearted…

Serene…

Trusting…

Tender…

Compassionate…

Healing…

Starry…

Sunny…

Fairy like…

Passionate…

Grateful…

Awestruck…

Quiet…

Lyrical…

Sweet…

Loving…

Eternal butterflies 😊