“L’Elisir d’Amore” de Donizetti : l’Amour éternel peut toujours se renouveler avec immense joie et rare profondeur…

Mercredi 24 Janvier 2018 Lincoln center /Met Opera House/ Wednesday January 24th 2018- “L’Elisir d’Amore” by Donizetti: Eternal love can always renew itself  with huge joy and bottomless depth…

Cette semaine…

Ladies and Gents…

Nous avons droit …

A un des opéras les plus …

Gais …

Festif …

Heureux…

Et aussi …

Profonds…

Qui soit …

Trop bien! 😊

Si joli …

Ce joyeux opéra comique en deux actes …

Au titre si gai  😊

Composé…

Par l’immense Donizetti …

Encore un compositeur…

Particulièrement doué…

Et incroyablement sensible…

Tout comme son librettiste  …

Le grand …

Felice Romani…

Un être lui aussi …

Juste…

Inouï 😊

….

Et ensemble…

Capables…

De la plus grande …

Des légèretés et profondeur donc…

Pour décrire la poésie et la liesse…

De l’Amour…

Du bel Amour Toujours…

Toujours capable de se renouveler …

A volonté …

A perpétuité…

Ad vitam æternam …

Trop bien! 😊

Et quelle histoire d’Amour donc…

Toute simple et si belle…

Comme le plus beaux des violoncelles 😊

Ah la la…

Et qui se termine bien…

Fantastique!

Trop génial! 😊

Une histoire…

Qui unit deux êtres magnifiques…

Adina et Nemorino…

(Et c’est juste féerique…

Entre eux …

Malgré leurs tempéraments différents)…

Qui se plaisent instantanément…

Immensément…

Et qui tombent profondément amoureux l’un de l’autre 😊

Et…

Sans s’en rendre compte tout de suite…

Si si 😊

Et…

Qui évidemment 😊

Ne réalisent pas …

Non plus 😊

La profondeur de leurs sentiments…

L’un pour l’autre…

Sauf pour l’un 😊

Le beau Nemorino…

Qui …

Lui…

Oui 😊

Le réalise donc…

Et même hyper vite 😊

Lisons ensemble…

Et découvrons …

L’ardente flamme qui ravage …

(Comme à Carthage 😊

Autrefois)😊

Cet opéra …

Et ce …

Dès son ouverture…

….

Ah la la 😊

Trop gai …

Que ce soit immodéré 😊

Contrairement à ce qui est écrit 😊

“Qu’il est doux au moissonneur, quand le soleil brûle le plus, sous un hêtre, au pied d’un coteau,de s’étendre et respirer!

Du midi la vive ardeur, ombre et eau courante tempèrent, mais ni ombre ni eau ne modèrent, de l’amour, l’ardente flamme. 

Heureux le moissonneur qui de lui peut se garder!

NEMORINO (regardant Aldina qui lit)

Qu’elle est belle, comme elle m’est chère!

Plus je la vois, plus elle me plaît,
mais à ce coeur je n’inspire
pas la moindre tendresse.
Elle lit, étudie, apprend.
Il n’est rien qu’elle n’ignore.
Moi, je suis toujours un sot,
je ne sais que soupirer

Qui m’éclairera l’esprit?

Qui m’enseignera à me faire aimer?”

Lui donc…

Le beau Nemorino…

Ose assumer ses sentiments qui s’approfondissent rapidement…

Quasi immédiatement 😊

Pour son Adina…

Et réfléchit d’emblée …

Parce que c’est un battant 😊

Ce garçon si charmant …

A la manière de la conquérir …

Une manière intelligente, et où il puisse aussi…

Etre lui-même …

C’est à dire éprouver ces propres principes 😊

En se comportant parfois aussi…

De façon paradoxale 😊

Si si 😊

Car le grand Nemorino, ce bel être viril, a un tempérament entier, heureux, gentil, curieux, intelligent, imaginatif, tourné vers la famille, l’amitié, le grand air, la poésie de la vie, y compris les arts, et la sensualité, sûr de lui, sensible, joyeux, drôle, léger et profond, déterminé, honnête, protecteur, sincère, franc, courageux, généreux, bien élevé, romantique, raffiné, galant, parfois impertinent, attentionné, idéaliste (frisant parfois la naïveté mais pas toujours), simple et loyal, modeste, pardonnant, confiant, ambitieux, patriotique et fidèle …

Comme la rivière est attirée irrésistiblement par la mer …

….

Auprès de laquelle elle se jette …

Et auprès de laquelle elle s’engage à aimer et vivre …

Mais elle…

La belle Adina…

Ce coeur d’artichaut 😊

Bien que très visiblement touchée dès le départ…

Par son grand Nemorino…

Ne sent pas tout de suite la profondeur de son/leurs émois …

Non 😊

Elle ne s’en rend pas compte immédiatement donc…

De ce qu’elle ressent précisément …

Pour son Nemorino…

Car elle est ( jusqu’alors), la belle Adina, uniquement féminine, intellectuelle, intelligente, raffinée, cultivée et studieuse, heureuse, bien élevée, tournée vers la famille, l’amitié, le grand air, la poésie de la vie, y compris les arts, et la sensualité, sûre d’elle, sensible, généreuse, gaie, drôle, attentionnée, légère, poétique, imaginative, romantique, gentille, curieuse, honnête, franche, sincère, parfois impertinente, simple, loyale, confiante, ambitieuse et infidèle …

Et elle se prend…

Comme d’autres 😊

Pour une brise légère qui aime autant un lys qu’une rose…

Ah les brises chaudes et douces …

C’est tellement délicieux évidemment 😊

Non mais c’est sûr …

C’est très gai …

Quand on est jeune…

Mais à mon avis …

Ca n’est pas la même chose que de s’engager avec l’une des deux fleurs…

Dans la durée …

Et certes 😊

Certes…

Certes 😊

Ca demande d’être capable de faire preuve…

De volonté 😊

De renouvellement perpétuel …

Pour nourrir et entretenir le lien 😊

Mais les gars, ça en vaut tellement la peine…

Parce que c’est hyper gai! 😊

Ah la la …

Et que ce soit…

En matière d’amitié 😊

Comme en matière d’Amour d’ailleurs 😊

Enfin à mon avis 😊

Bien qu’évidemment…

Chacun soit différent…

L’un de l’autre …

Je sais bien 😊

Et rien n’est forcément simple…

Et chacun son chemin…

Et ses complexités …

Mais bon …

Lisons donc 😊

Vous verrez…

Je n’exagère rien 😊

ADINA

Ecoute-moi. Tu es bon, tu es modeste,
tu ne te crois pas comme ce sergent
sûr de m'inspirer de l'amour;
aussi je te parle avec franchise,
et te dis que tu espères en vain:
je suis capricieuse et il n'est pas en moi
de désir qui sitôt né n'y meurt.

NEMORINO

Oh, Adina!…..et pourquoi donc?….

ADINA

La belle demande!
Demande à la douce brise
pourquoi elle vole sans se poser
sur le lis, sur la rose,
sur le pré, sur le ruisseau.
Elle te dira que sa nature
est d'être fuyante et infidèle,

NEMORINO

Alors je dois?....

ADINA

Renoncer à mon amour,
t’éloigner de moi.

NEMORINO

Chère Adina!… cela m’est impossible.

ADINA

Impossible? Pourquoi?

NEMORINO

Pourquoi!

Demande au fleuve pourquoi, pleurant, du rocher où il naît,
il court à la mer qui l’appelle, pour mourir dans son sein.

Il te dira que l'entraîne
une puissance inexplicable,

ADINA

Donc tu veux?

NEMORINO

Mourir comme lui,
mais mourir sous ton souffle.

ADINA

Aimes-en une autre: tu en as le droit.

NEMORINO

Ah! Ce n'est pas possible.

ADINA

Pour te guérir de ta folie,
car l’amour fidèle est folie,
tu dois suivre ma coutume,
tous les jours changer d’amour.
Comme un clou en chasse un autre,
ainsi l’amour expulse l’amour.
De cette manière, je ris et m’amuse,
de cette manière, j’ai le coeur libre, etc.

NEMORINO

Toi seule je vois, j'entends,
jour et nuit, en tous objets.
Je tente en vain de t'oublier.
Ton visage est gravé dans mon coeur.
En changeant comme tu le fais,
on peut changer d'amour,
mais jamais le premier
ne peut quitter le coeur.

Et ils feignent alors 😊

Et pendant un bon moment même 😊

….

L’un 😊

Puis l’autre 😊

De l’indifférence 😊

A l’égard de l’Autre …

Qui fait battre leurs coeurs …

Un poil plus vite 😊

Oldest trick in the book 😊

Chez la plupart des amoureux 😊

Ah la la…

Et par dessus le marché 😊

Ils rencontrent aussi …

Toutes sortes d’obstacles …

Un autre prétendant donc…

Entre autres choses 😊

Pressé de surcroît de la faire sienne …

La belle Adina…

Qui se prend pour Mars et l’appelle Vénus 😊

Le salaud …

Mais Vénus préfèrera son Anchises/Nemorino 😊

Na! 😊

Qui sait lui compter fleurette …

De façon tellement chouette …

Et jolie …

Lui 😊

De façon bien plus spontanée…

Sincère 😊

Authentique et personnelle…

Et parfois aussi un poil perfide, saligaud 😊

Et donc en bref…

Ca la fait décoller 😊

Notre bellissima Vénus…

Ah la la…

Si si 😊

Car…

Donc…

Entre Vénus et son Anchises/Nemorino…

Un concours de bouderies/et de cruautés et de circonstances à hurler de rire 😊

S’en suivra 😊

Pas que de gentillesses pendant un temps 😊

Parce que c’est une comédie, cette jolie histoire 😊

Mais évidemment…

L’utilisation de coups bas 😊

C’est uniquement le cas…

Pour déterminer si l’Autre est aussi épris de l’Un …

Que l’est l’Un, de l’Autre 😊

Ah la la 😊

Et déterminer aussi, quelle forme leur Amour peut alors prendre…

Ah la la 😊

Car Donizetti sait pertinemment 😊

Qu’il faut…

L’épicer 😊

Leur Amour/idylle 😊

Pour éprouver  …

Son importance 😊

Et créer un minimum de drame …

Pour que le public retienne son souffle et rigole aussi 😊

Puisqu’il s’agit donc d’une comédie…

Et donc…

Adina…

Bien qu’émue, et plus encore 😊

Par son grand, beau et bon …

Nemorino…

Un temps 😊

Se met d’un coup…

Assez vite 😊

A douter de leur félicité potentielle future …

A cause de son tempérament 😊

Jusqu’alors  😊

De coeur d’artichaut donc 😊

Et pense …

Honnêtement…

Comme vous l’avez lu…

Qu’elle est incapable d’être amoureuse sur la durée…

De son grand Nemorino…

Ah la la …

Et d’ailleurs donc, prie donc son amant…

De se trouver une autre maitresse…

Ah la la…

Mais Nemorino…

Ce grand prince charmant…

Et aussi (on imagine) son bel amant…

L’entend évidemment…

D’une autre oreille…

Affinée 😊

Par son Amour…

Evidemment…

Si riche et exubérant…

Par son éternelle flamme…

Si chaleureuse et joyeuse…

Tout à la fois…

Car mue par une confiance aveugle…

Une totale foi…

En leur capacité à chacun …

A être capable …

De continuellement…

Créer …

D’éternels recommencements …

Encore plus délicieux et heureux…

Entre eux…

Quelle que soit la forme de leur affection …

Si si 😊

En même temps…

Un petit philtre d’Amour…

Vendu de façon hyper gaie 😊

Par un charlatan de grand talent…

Qui se moque tout le temps de ses “patients” 😊

(Tellement génial ce personnage …

Imaginatif et intelligent…

Et bienveillant dans le fond 😊

Malgré son arrivisme permanent) 😊

Ah la la…

Je reprends…

On le comprend Nemorino …

De penser qu’un petit philtre d’Amour …

Digne des plus grands amoureux de la littérature mondiale 😊

Puisse toujours servir …

Sait-on jamais? 😊

Et…

En fait …

Ce sera…

Un tout autre élément …

Bien plus simple et émouvant …

….

Mystère 😊

Qui fera réaliser à Adina et à Nemorino…

Combien ils s’aiment 😊

Si têtus…

Ces deux-là 😊

Comme le prouve…

L’immense bras de fer 😊

Qui s’en suivra…

Entre eux donc…

Digne d’Ubu 😊

Ils réaliseront donc…

Je garde la surprise 😊

En particulier…

Elle…

La belle Adina…

Réalisera plus tard…

Qu’elle est en fait…

Aussi éperdue…

De son Nemorino…

Que son bel amant…

Lui…

L’est d’elle….

Qu’il trouve si belle…

Sur tous les plans…

Comme une sublime fée/génie trouvé(e) embouteillé(e)…

Eternelle…

Brûlante…

Lumineuse et charmante…

Comme la plus jolie des lunes mystérieuses …

Capable d’oser montrer ses émotions …

Y compris les plus intimidantes…

Et du coup …

En un mot…

Ensorcelante 😊

Et résultat des courses 😊

Ca se termine très bien…

Pour ces tourtereaux têtus…

Et si éperdus …

Car évidemment …

Si amoureux 😊

Si joyeux 😊

Et si italiens 😊

Dans l’âme 😊

Faut rire 😊

Et…

Petit détail qui me fait soupirer …

Comme une jeune pousse émerveillée 😊

Adina…

Lit au début de l’opéra…

Une histoire d’Amour épique et héroïque…

….

Et que j’aime depuis la nuit des temps 😊

….

Celle de…

Tristan et Iseult donc 😊

Ah la la…

Je vous assure …

Ca m’enchante…

C’est pas du tout neutre 😊

C’est même hallucinant…

Et me laisse sans voix…

….

Tout comme il est question aussi…

D’un sénateur 😊

Plus tard dans l’histoire…

Pendant un banquet …

Si si…

Capable d’aimer hyper fort …

A des rythmes variés 😊

Comme dans cet extrait fantastique …

Du film de Nolfi  “The Adjustment bureau” (2011)…

Totalement électrique 😊

Tiré d’une histoire féerique…

De Philip K. Dick…

Ah la la …

….

La science-fiction, c’est bien aussi, décidément …

Si si 😊

Vous allez voir, c’est hallucinant …

De magie …

Entre eux deux…

Ah la la…

https://youtu.be/A8vp6AdjlY8

Trop bien…

Et si mouvementé …

Leur Amour …

Comme celui de “l’Elisir”…

Parfois …

Fulgurant 😊

https://youtu.be/QiCNpDYavbg

Et…

Parfois…

Tendre comme…

Du beurre…

Qui fond…

Tranquillement…

Patiemment…

Et plein d’espoir…

A l’idée de …

Bâtir très sûrement…

Malgré les obstacles nombreux…

Avec l’élu(e) de leurs coeurs respectifs …

Leurs immenses…

“Travaux”-sentiments …

Enchanteurs …

(Ceux des sénateurs) 😊

Et évidemment …

Du coup …

Un tempo et …

Des rythmes variés …

Entre eux…

C’est trop génial 😊

Car ça permet l’éclosion…

De ressenti profond et joyeux 😊

Et souvent…

Délicieux et doux 😊

Et simple…

Et qui enrichit et agrandit…

La capacité d’Aimer de chacun 😊

Génial! 😊

Et donc de pouvoir avancer dans la vie…

Joyeusement …

Et au rythme …

Qui leur est propre…

A ses amoureux éblouis …

L’un par l’autre…

Et d’avancer non seulement joyeusement …

Mais aussi sereinement…

Leur permet d’affiner leurs outils …

De réviser leurs plans et objectifs  …

En fonction de la météo…

En particulier celle …

Qui vit dans leurs coeurs si souvent heureux…

Qui donne du sel à leurs existences souvent mouvementées  …

Et qui …

Comme les douze (travaux-sentiments) …

Héroïques et filous 😊

Et parfois si doux…

Ceux d’Asterix…

Euh je veux dire d’abord 😊

Ceux d’Hercule…

En font des êtres…

Dignes …

De Dieux …

(Greco-romains et gaulois) 😊

De fées/enchanteurs/sorciers inventeurs de potions magiques…

Et si émus face à de jolies fleurs poétiques  😊

Et parfois un brin plus …

Par l’une que par les autres 😊

Ah la la  …

Douce rêverie du Dimanche 😊

Et leurs travaux-sentiments…

Peuvent donc avancer…

Soit …

A la vitesse d’un éclair…

Comme leur premier baiser spontané …

Dans ce premier extrait du film de “The Adjustment bureau”…

Si merveilleux …

Ah la la 😊

Soit …

Plus…

Tranquillement…

Patiemment…

Joliment…

A la vitesse donc…

Choisie par…

Une jolie pendule 😊

Qui marque le temps …

Parfois plus doucement…

Avec…

Le fil des jours…

Pour unique voyage…

Comme dirait le grand Brel…

Dans cette magnifique chanson…

Monument…

Qui parle si bien de la poésie de la vie …

De…

Son ciel…

De…

Son vent…

De son sel…

De sa mer…

De l’Italie aussi…

Et même du blé …

De certaines contrées  …

Et qui en parle …

Le grand Jacques…

Comme personne…

Ah la la…

Chantons deux minutes …

C’est bon pour ce qu’on a 😊

Je m’égare décidément…

Et la production …

De “l’Elisir” dans tout ça…

Imaginée par Sher….

Fut…

Simple et réussie …

Champêtre et chaleureuse …

Pour faire honneur …

A la force de leur Amour innocent et si joli…

Dont la destinée après quelques orages …

Se révélera donc…

Heureuse et confiante …

Car épanouissante et charmante…

Ah la la…

Et les magnifiques costumes de Zuber…

(Aucun rapport avec Christian ou avec les papier-peints 😊)

Apportaient beaucoup de beauté, gaieté et sensualité 😊

A cette comédie épique …

Si gaie, réjouissante et enthousiasmante…

Trop bien! 😊

Et les chanteurs dans tout ça?

Matthew Polenzani…

Le ténor fantastique…

Americain…

Comme son nom ne l’indique pas forcément 😊

Faut rire 😊

Comme Nemorino…

Fut parfait…

Charmant et un peu timide…

….

Mais aussi …

Fou amoureux…

Beaucoup de feu …

Entre eux…

Génial de douceur et de tendresse…

Pour sa jolie bien-aimée…

Son Adina…

Magique …

Et …

Si pleine d’éclat …

Ah la la…

….

Et Adina…

Fut elle-même…

Fantastiquement bien interprétée…

De façon juvenile, fraiche et solaire…

Par la jolie  😊

Soprane sud-africaine…

Pretty Yende…

Charmante…

Gaie et suave….

Dans un premier temps …

Et aussi progressivement…

De plus en plus…

Authentique…

Vulnérable et tendre…

Comme le sont souvent…

Les êtres charmants…

Et qui s’autorisent …

Avec le temps…

A être …

De plus en plus…

Expressifs …

Et…

Qui sont heureux d’aimer …

A leur façon…

Ah la la …

Et j’adore …

A y réfléchir deux secondes…

L’idée de se faire aider…

D’un elixir…

(Ca s’appelle généralement du parfum 😊

Ou parfois d’accord, une potion magique 😊

Ou parfois encore, un coup de jaja 😊

Ou tout bonnement, mon idée préférée …

Car tellement plus simple et accessible…

Notre propre imagination et personnalité épicée) 😊

Ah la la…

Un jus délicieux comme un grand Bordeaux 😊

Qu’il imagine…

Le grand Nemorino…

Aussi puissant que…

Le doux poison …

Que celui …

De Tristan …

Le fut …

Avec son Iseult 😊

Lors de leur jolie traversée …

Ah la la…

Et aussi…

Pour…

L’aider à conquérir…

Le coeur de sa bien aimée…

Ah la la…

Si c’était si simple…

Ca se saurait 😊

Cela dit…

L’héroïne…

Elle…

Malgré les nombreux défis…

Est résolument …

Tranquille et sereine…

A la fin de l’histoire…

Car sait qu’elle peut faire confiance à son intuition…

Car…

Comme toutes les sirènes…

Elle aime qui elle est…

Et d’ailleurs…

Elle a entièrement raison 😊

Elle…

Sait …

Pertinemment 😊

Qu’elle n’a besoin de rien…

A part …

Ses yeux de fée/étoile/sirène enchanteresse 😊

Digne d’une déesse émue et désirée…

Et parée de ses lèvres pulpeuses de chanteuse animée…

Et de son imagination de jeune fille éberluée 😊

A l’idée d’une félicité toujours renouvelée 😊

Ah la la…

En résumé…

Adina, tout comme son Nemorino …

Se rendent finalement compte …

Que…

Tant que …

Tous deux…

Sont pourvus …

En premier lieu bien-sûr 😊

Il faut se plaire …

Et parfois même d’emblée 😊

De…

Leurs jolis visages charmants …

De…

Leurs enveloppes aimées et aimantes…

Et de façon …

Bien plus importante encore 😊

Pour la durée 😊

Du sel de leurs personnalités respectives 😊

Eh bien …

Tant que tout ça est bien présent 😊

Et adapté à la manière dont ils évoluent chacun, évidemment aussi…

Eh bien…

Tout ça 😊

Suffit amplement …

….

Pour voler le coeur…

De l’élu de leur âme 😊

De façon éternelle …

Si si 😊

Puisque leur lien fort…

….

Leur apporte (respectivement)…

Et dès le début de leur idylle…

Tant de bonheur 😊

Si gai et facile….

Ah la la…

Et Nemorino donc…

Malgré l’aide…

De son poison enchanteur…

Pourquoi pas?  😊

Réalise finalement 😊

Mais on le comprend …

Sait-on jamais 😊

Nemorino réalise donc…

L’inutilité …

De ce recours magique et féerique…

L’inutilité donc…

De faire appel…

A ce stratagème…

Facile et artificiel 😊

Pour subjuguer son joli renard à lui…

Si plein d’éclat…

Sa jolie Adina…

Ah la la …

Comme l’appelle le “Choeur”  …

(La renarde)…

Petites parenthèses supplémentaires …

(Les choeurs tout au long de l’opéra, sont d’ailleurs sublimes)…

Donc je reprends…

Un petit philtre est inutile…

Puisque la magie de leur Amour …

Pur…

Joyeux…

Farfelu…

Et si porteur…

De bonheurs simples…

Et parfois plus complexes…

Et toujours infinis 😊

Rend l’utilisation de tout poison…

Futile 😊

Infantile 😊

Superflu 😊

Ah la la…

Et le grand Nemorino…

Est si heureux …

Quand Adina …

Lui jure alors…

Un amour profond et éternel…

Malgré ses ailes de papillon à elle …

Qu’il s’est collé dans le dos pour la faire rire…

Faire rire ses jolis yeux dorés 😊

Ses yeux joyeux à elle …

De sirène si belle …

Ah la la…

C’est beau…

Moi, ça m’enchante…

Je suis comme ça 😊

Et …

Dans mon air préféré…

Il se sait aimé 😊

A cause de…

Ce qu’il lit dans ses yeux à elle 😊

Ah la la …

Lisons 😊

“Que demander de plus…

….

Elle m’aime, je le vois…

Seulement sentir son coeur tremblant…

Pour…

Un instant…

Et mélanger ses soupirs aux miens”…

….

Ah la la …

Ah la la …

Ah la la…

….

Quel poète ce librettiste décidément …

Je suis sans voix…

Si juste…

Je trouve…

Sur la joie et la félicité …

De soupirer ensemble aussi…

Ecoutons…

Et soupirons en pensée 😊

C’est sûrement un de mes airs préférés pour ténor…

La musique, tout comme la mélodie est sublime …

Ecoutons d’abord la harpe…

Et j’adore …

Comment tous ces chanteurs …

L’interprètent…

Cet air fantastique…

Pour exprimer …

Chacun à leur manière…

Combien ils sont émus …

Trop bien …

Toutes ces expressions personnelles et authentiques…

De toutes façons …

Quand c’est sincère…

Tout est bien 😊

Ah la la…

Je vais défaillir 😊

Du coup…

Je partage trois versions 😊

De ce bel air…

Pour qu’on puisse bien en profiter 😊

D’abord celle…

Du bel Enrico …

Qui date du siècle dernier …

Si émouvante…

Tendre et retenue…

Et formidablement lente et déchirante…

Ecoutons et soupirons…

Ensuite, celle …

Du beau et sublime Jussi…

Ma version préférée…

Bar none 😊

Quelle voix unique…

Ecoutons…

Et rêvons comme tous les amoureux 😊

Et enfin …

Une version plus moderne …

Et néanmoins magnifique aussi …

Celle du sensible et fougueux …

Roberto  …

Ecoutons et pâmons-nous …

Une dernière fois encore 😊

Devant la puissance ….

D’une sublime larme…

Dans les yeux d’un être révéré  …

Tellement poétique …

Ah la la…

Trop beau…

Sortons nos Kleenex Mesdames…

Ah la la…

Et ça m’évoque …

Toutes ces versions…

Ce que disait Etienne Pivert de Senancour…

Sur l’Amour…

Perso…

Je suis de l’avis de Senancour…

Ce bel oiseau marteleur 😊

“L’amour est la chaleur inépuisable qui rajeunit les êtres, qui les fait fleurir avec grâce et les revêt d’espérance ; c’est l’attrait inséparable de tout signe de perfection. L’amour bien senti suppose le goût de ce qui est beau, de ce qui est honnête, sincère et généreux”.

C’est pas juste…

Si juste 😊

Et aussi…

Incroyablement …

Merveilleux?

Ah la la…

Et pour clore ce long post…

Imaginatif …

Désolée …

Je suis inspirée 😊

Quelques pépites supplémentaires 😊

Pour célébrer …

La joie d’aimer 😊

La joie…

Mêlée à la peur …

A l’idée…

De l’infini 😊

Et aussi…

D’avoir tant besoin de l’autre …

De l’Aimer …

De façon extravagante 😊

Et accueillir  …

Tout simplement 😊

Avec gaieté et tranquillité  …

Le mystère 😊

….

D’aimer si fort…

De façon gaie et marrante aussi  😊

Epidermique …

Et gratuite …

Pure…

Un peu comme dans cet extrait si charmant…

Comme celui de la semaine dernière 😊

Egalement …

Tiré…

De G.I. Blues (1960) de Taurog…

Où l’Amour ne demande …

Qu’à éclore…

A l’instant T…

Comme des jolis coquelicots émerveillés …

Et aussi émouvants …

Que des mauves des champs…

Ou des tournesols charmants dansant dans le vent…

Et qui grandit …

Ce bel Amour mouvant…

Comme le plus beau des astres…

Si riche et chaud…

Et toujours davantage…

Avec le temps …

Trop beau…

Et avec le fait d’être…

De plus en plus heureux dans la vie 😊

Cela permet…

D’apprécier du coup 😊

Toutes sortes …

De démonstrations/déclarations gaies et variées  😊

Riches et inhabituelles …

Qui…

Demande parfois…

Pour son prochain…

Comme pour les héros de “l’Elisir” 😊

Un peu de temps…

Car les coeurs se dérèglent parfois …

Un petit moment …

Mais savent toujours 😊

Se retrouver …

Chacun à sa manière 😊

Quand c’est authentique et pur …

Ah la la…

Parce que …

Quand on aime les êtres 😊

On les aime…

Exactement comme ils sont…

Comme de très beaux hêtres 😊

Qui valsent avec douceur dans les champs…

Emus par la brise aimante et charmante…

Et si nourrissante…

Comme de beaux poissons…

Qui s’ébattent joyeusement 😊

Dans les eaux profondes d’une rivière…

Comme une pie ravissante…

Posée sur cloture enneigée 😊

Qui chante tranquillement pour son être aimé…

En chemin pour la retrouver 😊

Comme dans cet autre tableau de Monet…

Qui m’enchante depuis toujours…

Tellement gai de retrouver …

L’être aimé …

Un être si délicieux…

Avec lequel rêver  …

A l’infini…

A embrasser …

De mille manières …

La pie voleuse aimée …

Mâle en ce qui me concerne 😊

Eh oui …

C’est comme ça 😊

Parce que c’est si doux…

Et fervent…

Et si porteur de sens…

Tout à la fois …

Ah la la…

Et dans ces quelques extraits de …

“The Prince and the show girl” (1957)…

De Laurence Olivier…

Pas mon film préféré…

Mais quelques dialogues …

D’Arthur Miller…

Marié à l’époque depuis peu…

A la belle Marilyn…

Charmante et hyper vulnérable aussi…

Valent leur pesant de cacahouètes 😊

Par exemple…

Admirons dans le prochain extrait …

La liberté et la sincérité d’expression…

De la…

Belle Marilyn…

Face à son Prince …

Un peu esseulé …

Et qui ne s’en rend pas forcément compte …

Pauvre goupil aimant et si aimé 😊

Et qui va découvrir …

Qu’avec Marilyn…

Rien n’est habituel 😊

Et tous ses plans prémédités…

A lui 😊

Tombent à l’eau…

Pour que…

De bien plus jolies aventures inspirées et confiantes 😊

Originales et inouïes 😊

Et…

Vécues à deux 😊

Puissent les remplacer….

Ah la la…

Et évidemment…

Elle a plus d’une corde à son arc…

Et j’adore en particulier …

Dans ce nouvel extrait…

Le discours philosophique et poétique…

Sur l’Amour…

A découvrir…

Sur le baiser mystique sublime 😊

Et…

Le violon hongrois…

Qui la touche tant…

Presque autant …

Que les jolis compliments dont il l’abreuve…

Quelle merveille 😊

Ah la la…

Tant mieux pour elle! 😊

Cette jolie artiste…

Si vivante…

Si inspirée et inspirante …

Si belle…

Et ensorcelante pour son Prince…

Comme ses cheveux blonds à elle 😊

Qui évoquent pour lui 😊

Du maïs estival embrassé …

Par le vent 😊

La transformant …

….

En un pharaon enchanteur? 😊

Pas sûre qu’il dise exactement…

Ce mot là …

“Pharaon” …

Sur la fin…

Vu son drôle d’accent…

Mais c’est ce que j’entends 😊

Et ça m’enchante 😊

Car…

J’adore qu’il aime aussi 😊

Pourquoi pas?

Sûrement le grand Ra 😊

Le dieu du soleil 😊

Et donc évidemment …

L’Egypte et sa civilisation si éblouissante 😊

Comme elle …

Sa toute belle 😊

Il faut rigoler 😊

Ah la la…

Tellement poétique et romantique son Prince 😊

Ah la la…

Et…

Tellement fine et charmante la belle Marilyn 😊

Ah la la…

Et aussi …

Toujours tournée vers l’avenir 😊

Avec …

Son grand prince 😊

Qu’elle rencontre …

Figurez-vous 😊

Quelques jours avant le couronnement imminent…

De Georges V 😊

Au début du siècle dernier …

Si si! 😊

A ce propos…

Petites et nouvelles parenthèses 😊

J’adore aussi un des discours …

Que ce grand roi Georges V …

A prononcé avec sa femme Queen Mary…

A l’intention de la génération montante 😊

Et qui prone les valeurs de courage, de sagesse, et d’altruisme…

Et qui dit…

Entre autres choses…

Qu’il faut aimer la vie…

Et la vivre comme un jeu 😊

Avec paix et bonne volonté …

Avec tous…

Et avec nos êtres chers …

Et j’adore donc, ce discours prononcé en 1923 pour son Empire…

Et du coup, je partage…

Ah la la…

Je m’égare…

Retour à Marilyn …

Qui sait aussi l’importance de l’optimisme …

Quelque soit…

Les erreurs passées …

Elle a bien raison! 😊

Ca lui donne une plus belle envergure ainsi …

Et l’opportunité d’accéder à davantage de bonheur ainsi…

Avec ceux qui compte 😊

Pour elle …

Et pour son prochain…

Et pour son prince charmant…

Dans cet extrait-ci 😊

Elle chante…

Une petite ritournelle…

Tel un joli rêve 😊

Mais qui trouve vie 😊

Et qui parle de perdre son coeur joli 😊

Pour un être merveilleux 😊

Et souvent hyper joyeux 😊

Tant mieux pour eux! 😊

Regardons et soupirons 😊

Quelle séductrice …

Telle une jolie sirène 😊

Dans les eaux…

Emballée 😊

Par son renard …

Si intelligent et sexy 😊

Comme elle …

La sublime Marilyn 😊

Et comme la divine Adina 😊

Si foxy 😊

Emballée …

Par son grand Neptune 😊

Y compris sur terre 😊

Et …

Enchantée …

Au chaud …

Aussi 😊

Par de jolis mots…

Et de la douceur…

Et par les jolis bourgeons…

Prometteurs…

De toutes sortes 😊

De belles …

Rêveries fleuries…

Des rêveries …

Jolies 😊

D’âmes soeurs…

De son bel arbre épanoui …

Et enfin 😊

Dans les cieux …

Bercée …

Par le doux babil 😊

De magnifiques oiseaux-chanteurs…

Posés sur une branche 😊

Et un peu voleurs 😊

Etincelants…

Et scintillants sous le soleil 😊

Heureux…

Et parfois sans voix 😊

Et aussi…

Parce qu’on est lié parfois…

Quand on est très amoureux 😊

Comme Tristan et Iseult 😊

Ou Roméo et Juliette 😊

L’étaient…

Dans la vie …

Et plus tard certainement, dans l’au-delà …

Comme en atteste…

Sur leurs tombes…

De jolies fleurs et vignes vagabondes…

Et donc…

L’Amour…

Quand il est si fort…

Il…

Se bat…

Comme Hector…

Il vit…

Dans le présent…

Comme le passé…

Et potentiellement l’Avenir…

Si le coeur bat encore…

Et ça…

C’est si beau…

Si incroyable…

Et délicieux…

Et parfois aussi, un poil douloureux…

….

Comme l’histoire de la princesse au petit pois 😊

Faut rire les gars …

Donc célébrer l’Amour…

C’est essentiel…

Parce que …

C’est si sensationnel 😊

Oh immense joie éternelle….

Et une belle chanson aussi …

Dédiée aux amoureux …

Epoustouflants…

Qui tremblent…

De douceur ensemble…

Eternellement….

Aussi jolie …

Qu’un nouvel air exquis…

De piano…

Magique…

Electrique…

Qui célèbre les charmes…

D’une fée aimée 😊

D’une…

Jolie …

Princesse…

Qui aime marcher …

Main dans la main…

Exubérante parfois…

Parce que c’est si joli…

Un coeur qui chante à l’infini…

Ecoutons cette jolie chanson…

Charmante…

Aimante…

Sensible…

Une chanson …

Pour les protéger….

Ces amoureux…

Si heureux ensemble…

Ah la la…

Anéantis …

Par les caresses jolies…

Douces…

Infinies…

Et…

Protégés aussi…

Par…

Les ailes du Moulin de la butte…

Et enfin …

Réaliser…

Que tout est encore à imaginer…

A rêver…

A danser…

A chanter….

Et à écrire…

Telle une jolie rêverie …

Vaste …

De potentiel et de liberté …

Comme celle qu’inspire …

Cette amoureuse-ci…

Et tant mieux…

C’est gai 😊

Comme des pluies irisées…

Sublimes …

De beauté….

Et ça promet…

Des jours ensoleillés 😊

Et …

Parfois aussi…

Des jours…

Pluvieux…

Et le plus souvent…

Hyper heureux 😊

Et…

Aussi …

Toujours …

Aussi amoureux 😊

Comme ces quelques vers …

Du grand Victor Hugo 😊

Qui m’enchante depuis si longtemps…

Comme vous le savez…

Quel être 😊

Quel homme 😊

Et quel poète 😊

“Sois mon amour, mes charmes, ma douceur; sois mon soutien, mon bien, mon bonheur”

Ah la la…

Trop trop beau…

Celestial sigh 😊

Soft…

Fluttering …

Charming…

Delicate…

Mythical…

Mystical…

Romantic…

Poetic…

Epic…

Imaginative…

Tender…

Warm…

Open hearted…

Joyful…

Mysterious…

Trusting…

Magical…

Serene…

Loving…

Happy…

Eternal butterflies 😊