“Madama Butterfly” de Puccini: L’Amour est souvent complexe et toujours magnifique…

Jeudi 02 Novembre 2017- MET Opera House /Thursday November 2nd 2017- “Madama Butterfly” by Puccini: Love is often complex and always magnificent…

Cette semaine…

Nous sommes encore à …

L’opéra 😊

Un des plus sublimes qui soit 😊

Grace à Puccini…

Qui sait rendre tout joli 😊

Pas le plus gai…

Des opéras …

Mais on va arranger ça 😊

Avec une préface et une post face 😊

Poétiques …

Souriantes et enjouées …

Vous n’allez pas être déçu …

Et c’est un peu long …

Vous êtes prévenus 😊

Car …

Vous me connaissez…

Dès lors qu’il s’agit …

D’Amour émerveillé  😊

Souvent …

Je suis inspirée 😊

Et tout particulièrement …

Quand il s’agit …

De jolis papillons …

Sautillants et dansants 😊

Toujours…

Egalement bien présents …

Pour célébrer l’Amour avec un grand A…

Ah la la…

Et ces papillons …

Surtout…

Les plus charnels 😊

Nous les trouvons même …

Parfois…

Dans nos propres estomacs 😊

Comme dirait…

Les anglo-saxons 😊

Des papillons…

Eternels…

Et sans fin…

Parfois d’une teinte unique…

Et …

Toujours…

Toujours…

Toujours 😊

Prêts…

A voyager 😊

Ah la la…

Et …

Parfois colorés …

Par des émotions variées 😊

Trop beau …

Comme lorsque peints à l’eau 😊

Et avec les papillons…

Et l’Amour avec un grand A  😊

Donc …

Tout 😊

Est toujours …

Envisageable 😊

Il suffit de faire …

Abracadabra 😊

Et hop!

Y compris  …

D’en découvrir…

Sur de magnifiques cerisiers en fleurs …

Sentant divinement bon…

Comme au printemps étincelant …

Et scintillant au Japon…

Terre de l’héroïne et de sa rencontre…

Avec l’Amour éperdu…

Source de tant de bonheurs pour elle…

Et parfois …

Pour cette très belle…

Parfois également …

….

Source d’immenses pleurs…

Tels les sanglots longs des violons de l’automne  😊

Je ne résiste pas 😊

Pour nous faire sourire …

Le plus vite possible 😊

Et aussi soupirer …

A l’idée  …

Surtout 😊

De souvenirs…

Incroyablement heureux 😊

Les plus joyeux même …

C’est plus gai 😊

Oh oui alors…

Les anciens…

Tout comme les plus récents …

Tous si foisonnants 😊

Tous si merveilleux 😊

Tous capables d’être…

Transmutés 😊

Et encore …

Grandis 😊

Dans le présent…

Si paisible et joyeux 😊

Quand on s’y attèle…

Le temps le plus …

Important…

A tant d’égards 😊

Pour l’être …

Encore plus…

Simplement et spontanément …

De façon belle 😊

Pour l’avenir…

….

Toujours en devenir 😊

Et …

Il n’est jamais trop tard …

Cher Jacques…

Bien que je sois d’accord …

Sur l’importance du présent 😊

Mais bon d’accord 😊

D’abord 😊

Rendons aussi 😊

Hommage …

A la belle mélancolie de Verlaine…

Si émouvante …

Sa belle chanson automnale…

Phénoménale…

Ah la la…

Comme ce bel opéra 😊

Riche de sentiments…

Vastes comme l’océan 😊

Et ses tréfonds cois…

Illuminés par tant de rayons stellaires 😊

Et la musique de Puccini …

La musique …

La musique …

Est juste …

Divine 😊

Ah la la…

Qui aurait certainement plu…

A notre célèbre Tantale si gentil 😊

Qui aimait…

Aussi…

L’ambroisie 😊

Ce fils de Zeus et de la belle nymphe Ploutô…

Et qui fut…

Puni des dieux…

Pour avoir osé en dérober …

Ah la la …

Pauvre chat 😊

Sans parler du héros …

Ce bel officier …

Anglo-saxon…

Le grand Pinkerton…

En proie à toutes sortes de sentiments…

Complexes et paradoxaux …

Vis à vis de son …

Papillon 😊

Pauvre loup …

Tout …

Sauf du banal ou du sot …

Ou du facile…

A assumer …

Y compris par grands vents…

Et qui est si aimé de son joli …

Papillon élégant et heureux 😊

Pour …

L’éternité 😊

Même 😊

….

Comme dans les…

Contes de fées 😊

Auxquels il faut s’accrocher …

Aussi 😊

Pour garder une âme d’enfant…

Emerveillé …

Et…

Confiant en la vie 😊

Si si 😊

Ah la la…

Mais si 😊

Lisons donc maintenant…

Les beaux vers de l’immense…

Verlaine…

Et sirotons en même temps…

Tranquillement…

De la fumante verveine 😊

Chanson d’automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Ca n’est pas juste magnifique?

Ah la la …

Pas hyper gai…

Mais on lui pardonne…

Tellement c’est …

Mirifique d’expressivité 😊

Et du coup…

Dansons 😊

Avec de grands artistes…

De tous les temps …

Comme des papillons envoutés 😊

C’est pas si compliqué…

Et si beau de s’envoler 😊

Regardons d’abord …

Ce papillon exceptionnel …

Dans un extrait …

Sublime 😊

De “Gilda” de Vidor (1946)….

On respire …

Puis dansons et chantons 😊

https://youtu.be/e-LO9Ay6v_M

Mais ne nous arrêtons pas là 😊

Admirons aussi 😊

Tiré d’un extrait…

Du film “Gentlemen prefer blondes” 😊

De Howard Hawks (1953)…

Deux autres papillons exceptionnels 😊

Comme danseuses …

Chanteuses et actrices…

Un poil matérialistes 😊

Certes…

Bien que convaincues 😊

Que l’Amour avec un grand A …

Eternel 😊

Etc…

Existe 😊

Regardons donc …

Ces deux papillons mouvants …

Telles des fées envoutantes 😊

Si charmantes et scintillantes …

Chacune à sa manière 😊

Comme deux rubis jolis…

Et si euphorisants 😊

Et ces trois…

“Graces” 😊

D’Antan…

Rita…

Marilyn…

Et Jane…

Et ce poème…

J’en suis sûre aussi 😊

Aurait certainement plu …

Bien que moins que…

Sa Butterfly 😊

Si si…

Au beau Pinkerton aussi 😊

Qui aime …

Entre autre…

Tant danser aussi 😊

Avec son joli …

Papillon chéri 😊

Ah la la…

Bien que…

Parfois aussi…

Inquiet…

Ce gentil marin 😊

Si attachant et émouvant …

Et évidemment traversé …

Egalement et heureusement 😊

De si doux sentiments inouïs …

Pour sa Butterfly si jolie 😊

Malgré son coeur qui tressaille…

Et se dérègle parfois 😊

Si si…

Mais capable de tant…

D’élans …

Pour sa jolie fée 😊

Qui lui brûle le coeur …

Tout en l’agrandissant 😊

Tout en l’enivrant…

A lui faire perdre par moments 😊

Son aplomb …

Mais juste pour quelques temps 😊

Car l’Amour …

Lui permet en permanence …

De se relever 😊

De rêver …

Et de continuer à l’aimer 😊

A chaque instant différemment …

Et toujours pleinement  😊

Et il continue donc à l’aimer 😊

Et à naviguer …

Et non pas à vue…

Mais mû 😊

Par son immense organe …

Siège du courage 😊

Et des plus beaux sentiments…

Son grand coeur 😊

Comme si ce muscle palpitant…

Etait…

Une boussole de gousset 😊

A l’aiguille magnétisée …

Suivant le champ magnétique de …

Sa Terre à lui 😊

C’est à dire…

De …

Son papillon étincelant à lui 😊

Comme une brûlante déflagration dans la nuit  …

Sa flamme éternelle à lui 😊

Née…

Un soir …

Ensoleillé 😊

Elle…

Sa braise charmante 😊

….

Lumineuse…

Stellaire 😊

Si jolie…

Qui aime…

Les expressions de toutes sortes 😊

A partager …

Avec son bien-aimé 😊

Et pas forcément…

Toutes…

Articulées 😊

….

Tout comme …

De partager à deux 😊

De la cuisine italienne…

Si enchanteresse 😊

Les glaces charmantes inouïes …

Comme de longues tresses parfumées   …

Mais aussi 😊

Des spaghettis exceptionnels al dente  …

Aglio e olio…

Aux alentours de minuit 😊

Comme dans ce nouvel extrait…

Si beau…

Comme le héros et l’héroïne  😊

Toujours…

Hyper poétiques 😊

Et aussi …

Si romantiques 😊

Ensemble…

De “Jack and the Cuckoo clock heart” (2013) 😊

De Malzieu et Berla…

Ecoutons et rêvons…

A nouveau 😊

En leur compagnie…

C’est si gai de rêver 😊

Trop bien …

Et ça ne mange pas de pain 😊

Ca n’est que du rêve éveillé …

Source de gaieté et aussi de félicité …

Y compris pour ceux dont la vue …

Evolue 😊

De milles manières féeriques …

Mirifiques …

Musicales 😊

Et parfois mouvementées …

Telle une révolution…

Planétaire 😊

Un ouragan …

Magnétique 😊

De jolis confettis…

Poétiques 😊

Ou d’étincelles …

Electriques 😊

Par beau temps…

Ou par temps détrempé 😊

Mais si jolie à écouter …

La pluie incessante 😊

Enveloppante et apaisante …

Comme une berceuse rassurante …

Pour une fée caressante et aimante 😊

Pour son enchanteur ébloui …

Et lui-même …

Si gentil et mimi 😊

Puisqu’en confiance…

Bien que perdant parfois…

Son équilibre …

Devant tant de…

Magie 😊

Comme…

Ebahi 😊

Un peu comme…

Moi 😊

Devant …

Un magnifique …

Village médieval périgourdin 😊

Découvert cet été …

Après près de sept mille kilomètres roulés 😊

Si si…

Avec mes petits 😊

Si gais …

Et …

Aussi souvent …

Si sautillants de curiosité  😊

Lors d’un long voyage…

En France et dans la péninsule ibérique …

Souvent en fleurs …

Et si ensoleillée  😊

Féerique…

A bord de mon carrosse …

Couleur caramel au beurre salé 😊

Ah la la…

Regardons et rêvons 😊

C’est pas hyper charmant? 😊

Et toujours pour Pinkerton …

Avant de vous raconter…

Finalement 😊

Notre opéra…

Celui de Puccini 😊

Son illustre…

Madama B 😊

Si inouï …

D’un éclat …

Si joli 😊

Ah la la…

Et vous  …

Vous parler aussi…

De…

Son interprétation 😊

Par de magnifiques artistes…

Et de sa production 😊

Toutes les deux …

Mirifiques…

Exceptionnelles 😊

Comme un immense cadeau du ciel 😊

Comme de découvrir…

Un nid douillet et magnifique…

De jolies hirondelles 😊

Mais…

D’abord 😊

Encore…

Quelques vers de Supervielle 😊

Pour cet amateur de caravelles…

Notre Pinkerton 😊

D’abord …

A propos de la mer …

Si belle 😊

Riche de…

Sirènes 😊

Pas toujours…

Ephémères 😊

Quand on sait…

Les bercer 😊

Les faire…

Rêver 😊

Les émerveiller 😊

A la plage …

Ou sur terre…

Où prendre racine 😊

De façon gaie…

Et enchanteresse 😊

Ah la la…

En silence  …

Avec de tendres gestes 😊

Avec des mots…

Emouvants 😊

Y compris musicaux 😊

Ou picturaux 😊

Comme par un soir languissant …

L’été …

Dans de belles contrées bronzées 😊

Comme par exemple en Crête …

Où la mer est si riche de bêtes 😊

Y compris de jolies chouettes …

Comme celle d’Athena évidemment 😊

Qui aime tant …

Les jolis firmaments 😊

Dans les vagues scintillantes …

Comme de jolis diamants étincelants 😊

Plus que …

Les Tsunamis époustouflants 😊

La mer secrète

“Quand nul ne la regarde,

La mer n’est plus la mer,

Elle est ce que nous sommes

Lorsque nul ne nous voit.

Elle a d’autres poissons,

D’autres vagues aussi.

C’est la mer pour la mer

Et pour ceux qui en rêvent

Comme je fais ici.”

Mais pour lui aussi un autre poème…

A déclamer à sa très belle 😊

Sa grande beauté 😊

Sa fleur …

Epanouie 😊

Tel un champ de tournesols …

Ou telle une fleur d’oranger 😊

Pour …

Son papillon des ȋles 😊

Passionnée et passionnante…

Tendre et rayonnante 😊

Comme son immense …

Terre 😊

Liée au …

Soleil levant 😊

Ah la la…

Si charmant …

Gracile et heureux 😊

Car Butterfly …

Sent qu’elle compte 😊

Bien qu’elle soit seulement …

Un joli lépidoptère volant 😊

Malgré tout …

Emouvant 😊

Ce joli papillon…

Et ce …

Bien que faisant face…

A toutes sortes de difficultés…

Mais heureusement…

Si si 😊

Réchauffé et adouci  …

Par le plein soleil …

Joli 😊

De l’Amour émouvant …

De son bel ami chéri 😊

Son officier de marine charmant…

Au coeur éternellement bourgeonnant 😊

Source de tant de complicités …

Et de rires aussi 😊

Et de sentiments …

Bouleversants 😊

Et…

Si…

Mimis 😊

Ah la la …

Lisons encore du Supervielle 😊

L’espérance

Dans l’obscurité pressentir la joie,

Savoir susciter la fraîcheur des roses,

Leur jeune parfum qui vient sous vos doigts

Comme une douceur cherche un autre corps.

Le coeur précédé d’antennes agiles,

Avancer en soi, et grâce à quels yeux,

Eclairer ceci, déceler cela,

Rien qu’en approchant des mains lumineuses.

Mais dans quel jardin erre-t-on ainsi

Qui ne serait clos que par la pensée ?

Ah pensons tout bas, n’effarouchons rien,

Je sens que se forme un secret soleil.

 …
Et pour…
Sa Butterfly 😊
A ses heures les plus sombres …
Quelques vers du gentil poète 😊
Et une jolie chanson…
Pour lui rappeler 😊
De ne pas se laisser pas consumer…
Par l’insoutenable température…
Qui fait bouillonner les sangs…
La colère rouge parfois…
Face aux injustices de la vie…
Si inutile et destructrice …
Et au contraire …
Que le plus bénéfique 😊
Car si …
Poétique 😊
Est de laisser …
Son tendre coeur s’exprimer 😊
S’envoler …
Toujours plus haut 😊
Où il fait …
Si beau et chaud 😊
Pour retrouver …
Joies et félicité 😊
Ah la la…
Mais bon …
Comme c’est joli aussi 😊
Je nous en fait profiter…
Si si 😊
Découvrons donc …
….
Egalement…
Ce drôle de monstre sillonnant 😊
A tranquilliser donc …
En le câlinant 😊
Et en lui …
Promettant 😊
De faire apparaitre…
D’un coup de baguette….
(Magique) 😊
Toutes sortes d’arcs en ciel 😊
Pour qu’il se métamorphose …
Son serpent 😊
Parfois rampant…
Enfin et alors 😊
En…
Superbe licorne 😊
Faut rire les gars 😊
Pourquoi pas? 😊
Et ainsi…
Avancer avec …
Grâce 😊
Et parfois même ….
Au triple galop 😊
Et au dos de cette créature…
….
C’est beaucoup plus …
Majestueux 😊
Et c’est toujours une créature mythologique …
Heureuse 😊
Aimante 😊
Innocente…
Paisible…
Magique 😊
Et pacifique …
Mais moi …
Je dis génial! 😊
Alors d’abord …
Occupons-nous du dit serpent 😊
Mais qui est également …
Guérisseur 😊
Si si 😊
Quand on sait l’enchanter 😊
Ouf 😊
En même temps…
C’est pas de tout repos 😊
Mais c’est si gai 😊
Et du coup …
Ca l’aiderait sûrement…
Ce grand échalas de serpent 😊
Ce grand bâton de deux mètres de long…
Censé soutenir un cep de vigne 😊
Imaginatif et si envoutant 😊
Cela l’aiderait peut-être…
A ne façonner des songes …
Que jolis 😊
Avec son poète…
Pour son papillon si gentil 😊
Qui ne soient…
Qu’inouïs  😊
Enchanteurs …
Merveilleux 😊
Délicats…
….
Doux 😊
Et estomaqués de bonheur  😊
Par lui …
Et tous les autres papillons…
Curieux 😊
Poétiques 😊
Lyriques 😊
….
Frétillants…
Imaginatifs 😊
Et…
Amoureux 😊
Y compris donc …
De jolis papillons 😊
Mirobolants…
Et féeriques 😊
Nés de leur bonheur joyeux…
Et dansant dans leurs entrailles 😊
Bon…
Je vais quand même arrêter…
De vous/nous dire des bêtises …
Silly 😊
Mais c’est pour nous faire…
Rire 😊
Et faire vivre du …
Merveilleux 😊
Comme de regarder les cieux  …
A deux 😊
Ah la la…
Et se pâmer …
Devant leur beauté 😊
Qu’on aimerait …
Pouvoir offrir à son bien-aimé 😊
Et s’exprimer…
A haute voix 😊
Faut oser …
C’est bien plus gai 😊
Si si …
Comme la vie …
Si jolie 😊
C’est si merveilleux…
Et joyeux 😊
….
Avant le poème très beau…
Mais …
Un poil inquiétant…
Lisons le …
Quand même 😊
Donc …
Maintenant 😊
Car…
C’est effectivement…
Très bouleversant …
Sur le silence habité…
Mais dont j’aimerais tant …
Qu’il puisse façonner …
Ce sensible poète 😊
Un songe plutôt …
Aimant et heureux 😊
Grace à ce gentil chenapan …
De serpent 😊
En même temps …
Les couleuvres 😊
….
Sont non venimeuses …
Donc plus joyeuses 😊
Et toujours charmeuses  …
En principe 😊
Ouf…
Basta 😊
Lisons …

C’est la couleuvre du silence

C’est la couleuvre du silence

Qui vient dans ma chambre et s’allonge

Elle contourne l’encrier

Puis, se glissant jusqu’à mon lit,

S’enroule autour de mon coeur même,

Mon coeur qui ne sait pas crier,

Lui qui du grand bruit de l’espace

Fait naître un silence habité,

Lui qui de ses propres angoisses

Façonne un songe ensanglanté. 

 Avouons que…

C’est magnifique …

Et d’un monde…

Que j’aimerais 😊

Davantage…

Heureux donc 😊

Pour notre grand poète …

Si charmant et tressaillant 😊

Et si chéri …

De sa Butterfly jolie 😊

Notre grand …

Jules Supervielle 😊

Pas très copain …

Des Surréalistes 😊

Préférant la vraie vie …

Notre Supervielle 😊

A.k.a. Pinkerton…

Pour l’heure…

Si belle 😊

Et juste …

Pour l’embêter 😊

Ah la la …

Tout comme…

Cette belle chanson 😊

Qu’elle aurait pu écouter …

Notre papillon coloré 😊

Tout en lisant son poème…

Sur la couleuvre du silence…

Si inquiétant…

Alors que la vie est si belle 😊

Ah la la …

Découvrons donc …

Du grand Calvin Russell…

Sa chanson…

“Crossroads” 😊

Sur le mystère des chemins …

Qui s’étendent devant nous…

Si beau ce morceau 😊

Qui explique …

Qu’il faut dépasser ses inquiétudes  …

Ses doutes  …

Et savoir que les êtres qui comptent 😊

Méritent…

Toujours …

Toujours…

Toujours 😊

De rester…

D’une manière ou d’une autre 😊

Dans nos vies …

Quand l’envie est mutuelle 😊

Et si elle avait écouté cette chanson…

Elle serait sûrement enfin 😊

En paix …

Notre joli papillon nippon 😊

Ah la la…

En paix donc…

Avec elle-même d’abord…

Et avec la vie aussi 😊

Sachant qu’on peut toujours…

En toutes circonstances…

Faire le choix d’être serein 😊

Face aux choix …

Sains 😊

Qu’on fait délibérément …

Sans non plus abandonner son coeur 😊

Qui sait mieux que la raison ou que l’esprit…

Ce qui est…

Pour soi 😊

Source de …

Bonheur 😊

Et évidemment …

Ca n’est pas…

….

Toujours que …

Fastoche …

A assumer  😊

Mais bref …

Il faut néanmoins …

Faire confiance à son destin 😊

Toujours joli …

Comme la vie 😊

Qui nous emmène là …

Où on a besoin d’aller 😊

Pour évoluer…

Et acquérir …

D’encore plus belles couleurs 😊

Ah la la…

Pour …

Nos grandes ailes…

Jolies 😊

Fines …

Mais néanmoins …

Si …

Puissantes 😊

Comme le coeur battant …

D’un grand félin 😊

Ou des envolées réjouissantes …

De poudre de perlimpinpin 😊

Ah la la…

Nos ailes ahurissantes 😊

Si poétiques …

Légères et aériennes 😊

De…

Papillon…

Paradisiaque 😊

Le plus souvent 😊

Infiniment …

Joyeux 😊

Heureux 😊

Et lumineux 😊

 Pour s’envoler à nouveau…

Eternellement 😊

Et toujours …

De plus belle façon encore  😊

Pour trouver du réconfort…

Si charmant 😊

Comme auprès du plus émouvant …

Des anglo-saxons 😊

Quand il en émet lui-même 😊

Une envie surhumaine 😊

Ou…

A défaut 😊

Dans sa propre créativité si amusante…

De façon littérale…

Ou symbolique 😊

Ah la la…

Permettant donc de voyager 😊

Vers des contrées …

Toujours plus exceptionnelles 😊

Souvent intérieures …

Et toujours incroyablement belles 😊

Si si 😊

Je vous donne plus de détails…

Dans un instant…

Ah la la 😊

Ecoutons maintenant cette magnifique  …

Chanson…

Qui m’enchante 😊

Depuis hyper longtemps…

Alors place 😊

Enfin …

On n’y croyait plus 😊

A notre opéra …

De notre immense Puccini 😊

Si inspiré…

Par…

Sa propre…

Madama Butterfly 😊

A …

Lui 😊

Ah la la …

Encore une immense histoire d’Amour …

Complexe donc 😊

Hyper romantique 😊

Mais aussi totalement tragique …

Pour l’héroïne…

Mais on va lui …

Remonter le moral 😊

Si si …

Encore 😊

En fin de post aussi…

Promis 😊

Mais d’abord …

Laissez-moi vous résumer…

Madama Butterfly 😊

Alors…

En deux mots 😊

Et pour clore ce post …

Encore beaucoup trop long 😊

Désolée …

Je ne le fais pas exprès 😊

Mais c’est parce que la semaine prochaine …

Je ne sors pas …

Alors 😊

Celui-ci …

Va devoir nous tenir …

Deux semaines 😊

Je vais m’embêter …

J’vous dis même pas 😊

Ah la la …

En même temps …

Pas vraiment 😊

Il y a toujours tant …

Sur lequel s’émerveiller 😊

Je m’égare…

Donc…

Notre opéra 😊

Madama Butterfly…

Raconte …

L’histoire…

D’un …

Officier de marine …

Americain…

Le lieutenant Pinkerton…

Qui…

En poste à Nagasaki ….

Tombe sous le charme …

De la jolie Cio-Cio-San…

A.k.a Madama Butterfly…

Une charmante jeune fille…

De quinze ans 😊

Dont il ne sait pas avec clarté…

Si …

Il en est fou amoureux 😊

Ou si …

C’est juste une “passade”…

Mais qui décide néanmoins…

De l’épouser 😊

Sur place …

Et sur le champ 😊

Quand même …

Les lois maritales locales …

Permettant à l’époque aux occidentaux…

De le faire facilement 😊

De s’en défaire également simplement…

Et de se remarier aussi 😊

Plus tard avec une/des occidentale(s) …

Tout(es)…

Aussi jolie(s) 😊

Dans …

Un autre genre 😊

Son intention également…

Bien qu’il ne le dise pas à son joli papillon…

Ah la la 😊

Qui …

Elle en revanche…

Son joli papillon 😊

Est si éprise…

Que par Amour pour lui 😊

Se convertit à sa religion …

A lui…

Et se fait maudire au passage …

Par un bonze de sa propre famille à elle …

Pauvre loute…

Il rentre au pays …

Aux Etats-Unis donc…

Et promets de la retrouver au Japon…

Un jour de printemps 😊

Un jour de floraison …

De roses …

Embaumantes …

Et de violettes …

Parfumées 😊

Où les oiseaux…

Des robins 😊

Chanteraient …

Pour célébrer…

Le renouveau de la nature qui sent si bon 😊

Ah la la …

Trois années s’écoulent …

Puis il revient …

Accompagné d’une épouse américaine …

Ah la la …

Et là…

Madama B…

Explique à son Pinkerton …

Par l’intermédiaire d’un consul…

Qu’ils ont ensemble…

Un jeune fils hyper mignon …

Dont il ne connaissait pas l’existence …

Né …

De leurs amours extasiés …

Ah la la…

Et elle décide…

Pour finir…

De lui laisser son fils à adopter …

Si il vient lui-même récupérer…

Le fruit de leurs entrailles …

Ah la la…

Et décide de se faire …

Alors…

Que Pinkerton est en chemin…

Hara-kiri …

Par orgueil et pour sauver son honneur meurtri …

Atomisé…

Pauvre loute…

Tellement triste …

Et tellement pas la solution…

Ah la la …

Trop triste …

Alors qu’il y avait forcément…

Plein d’autres alternatives …

Plus constructives pour tous …

A leur complexe dilemme …

Rester amis …

Pour élever leur fils conjointement …

Malgré la distance entre eux…

Ou se séparer…

Simplement et gentiment…

Si les envies de relations …

Entre eux …

Etaient trop compliquées …

Bien qu’ils s’aiment encore visiblement 😊

Et dont la nature resterait …

Peut-être …

A déterminer …

Mais il aurait fallu que …

Ce soit mutuel évidemment …

Cette envie de reconstruction entre eux…

Pour que ce soit épanouissant 😊

Mais la vie donc…

Est si belle …

Les gars…

Il faut l’aimer 😊

Avec ses complexités …

Mais si 😊

Ah la la…

C’est une telle immense chance…

D’être en vie…

Si si 😊

Même si c’est pas toujours…

Hyper fastoche 😊

Mais il y a tant de belles choses à vivre …

Toujours…

Toujours…

Toujours 😊

Ah la la…

Et tout ça 😊

M’évoque un autre film vu…

Récemment 😊

Un …

“Sequel” à un film …

Monument 😊

Dont je vous ai déjà parlé…

Précédemment …

Il y a quelques mois…

Et là…

Il s’agit de “Blade Runner 2049” (2017)…

De Denis Villeneuve …

Réalisateur aussi du magnifique film…

“Arrival” (2016)…

Dont je vous ai déjà également parlé…

Il y a également un bout de temps…

Et dans ce nouveau “Blade Runner”…

A la musique sublime …

Comme le tout premier…

Les sujets sont complexes aussi…

Y compris en matière…

D’Amour …

D’intimité…

De travail…

D’éthique…

De loyauté …

Et de famille …

Puisque s’agissant …

D’Amour par exemple…

Le héros est hyper amoureux…

De sa Butterfly virtuelle …

A lui…

Et l’est…

Amoureux 😊

Bien davantage que des femmes réelles…

Avec lesquelles …

Il peut vivre de la sensualité incarnée …

Et ce film…

Tout comme notre opéra 😊

Est totalement sublime …

En termes d’esthétique…

Et de regard …

Complexe et paradoxal …

Non seulement en termes de…

Rapport aux intelligences artificielles…

Et …

Leurs “services”…

Sans parler de…

Leur âmes éventuelles …

Mais aussi donc …

En termes de …

Rapport à l’Amour avec un grand A 😊

A la loyauté …

Encore présente …

Dieu merci…

Et à la famille …

Si complexe parfois…

Mais souvent unie…

Aujourd’hui…

Ah la la…

Regardons et réfléchissons …

Ah la la…

Bon…

Retour à l’opéra 😊

Et à…

Notre Madama Butterfly 😊

Et en particulier  …

A sa production féerique 😊

Sublimissime 😊

Une des plus belles qui soit 😊

Japonisante …

Et esthétisante de …

Minghella 😊

Et les interprètes …

Dans tout ça? 😊

Hui He…

La sublime soprano chinoise…

Fut exceptionnelle hier soir…

Bien que n’ayant pas l’air évidemment…

Tout à fait d’une jeune adolescente 😊

Mais fut mirifique…

De clarté…

Une sublime diction 😊

Et époustouflante…

De puissance 😊

Et surtout de nuances 😊

Quelle actrice!

Pour interpréter avec subtilités 😊

Cio-Cio-San a.k.a. Madama Butterfly…

Charmante…

Emouvante …

Tendre …

Amoureuse…

Maternante …

Et orgueilleuse…

Et parfois soucieuse…

Et Roberto Aronica …

Le magnifique ténor italien…

Evidemment 😊

Fut…

Très convaincant comme …

Lieutenant Pinkerton…

Le bel officier de marine…

Si perdu …

Face à la complexité …

De ses sentiment amoureux…

Telle d’immenses vagues jolies…

Pas faciles à naviguer…

Ah la la…

Et tâchant aussi de faire  …

Au mieux …

Finalement…

Pour tous…

Y compris d’essayer …

D’arrêter son papillon…

De commettre l’irréparable …

Mais arrivant un poil trop tard pour ça …

Ah la la…

Si tragique…

Puisqu’évidemment …

Nous sommes donc à l’opéra 😊

Où c’est parfois comme ça …

Ah la la…

Lisons maintenant…

Ce que Madama Butterfly 😊

Et son Pinkerton 😊

Eprouvent …

L’un pour l’autre 😊

Ces jolis papillons…

Qui se plaisent tant 😊

Ah la la…

Envoutants…

L’un pour l’autre 😊

Féeriques…

Et passionnés 😊

Et son papillon 😊

Pinkerton 😊

La compare aussi donc…

A une jolie fleur…

Epanouie  😊

Ah la la…

Lisons …

Juste quelques extraits 😊

PINKERTON
I don’t know! It depends
on the degree of infatuation!
Love or passing fancy –
I couldn’t say.
She’s certainly bewitched me
with her innocent arts.
Delicate and fragile as blown glass,
in stature, in bearing
she resembles some figure on a painted screen,
but as, from her background of glossy lacquer,
with a sudden movement
she frees herself; like a butterfly
she flutters and settles
with such quiet grace
that a madness seizes me
to pursue her,
even though I might
damage her wings.SHARPLESS
The day before yesterday she came
to visit the Consulate.
I didn’t see her myself
but I heard her speak.
The mystery of her voice
touched me to the heart.
True love surely
speaks like that.
It would be a great sin
to strip off those delicate wings
and perhaps plunge a trusting heart into despair.
That heavenly, meek, pretty, little voice
shouldn’t utter a note of sadness!

PINKERTON

There’s no great harm done
if I want those wings
to be spread in love’s tender flight!

VOICE OF BUTTERFLY
I am the happiest
girl in Japan,
or rather,in the whole world.
Friends, I have come
at the call of love…

I have come to the portals of love
where is gathered the happiness
of all who live and die.

 

GIRLS’ VOICES
Joy to you, sweet friend,
but before crossing
the threshold which draws you,
turn and look at
the things which you hold dear,
look at all that sky,
all those flowers and all that sea!

PINKERTON
With those childlike ways,
when she talks she sets my blood on fire.

 

SHARPLESS
No lovelier girl have I ever seen
than this Butterfly.
And if you don’t take this contract
and her trust seriously…

PINKERTON
Yes, it’s true, she’s a flower, a flower,


Pinkerton takes Butterfly’s hand.)

 

PINKERTON
Come, my love,
do you like our little house?

BUTTERFLY
Mr. B. F. Pinkerton, excuse me…
I would like.. a few woman’s possessions…

PINKERTON
Where are they?

BUTTERFLY
They’re here…you don’t mind?
(She produces various small objects from the capacious sleeves of her kimono.)

PINKERTON
Why ever should I, my pretty Butterfly?

BUTTERFLY
Handkerchiefs. Pipe.
A sash. A little clasp.
A mirror. A fan.

PINKERTON
What’s that pot?

BUTTERFLY
A jar of rouge. PINKERTON
Oh dear!

BUTTERFLY
Don’t you like it?
(She throws it away.)
Away with it!

PINKERTON
And that?

BUTTERFLY
My most sacred possession.

PINKERTON
And mayn’t one see it?

BUTTERFLY
There are too many people.
Forgive me. PINKERTON
These puppets? You said?

BUTTERFLY
They are the spirits of my ancestors.

PINKERTON
Oh! My respects.

BUTTERFLY
Yesterday I went, alone
and in secret, to the Mission.
With my new life
I can adopt a new religion.
My uncle, the Bonze, doesn’t know,
neither do my people.
I follow my destiny
and, filled with humility,
I kneel before
Mr. Pinkerton’s God.
It is my fate.
In the same little church,
beside you on my knees,
I will pray to the same God,
and to please you I may perhaps be able
to forget my own people.
My dearest love!

….

Ah la la …

 

Tellement amoureuse…

Ce joli papillon confiant et ému 😊

Par son magnifique et immense Pinkerton…

Egalement éperdu 😊

Ah la la…

Et les plus beaux arias…

Dans tout ça? 😊

Retrouvons …

D’abord 😊

Mon air préféré…

Qui dure …

Dix minutes 😊

Un duo d’Amour exceptionnel…

Et là…

Les gars 😊

Il s’agit d’un extrait du film…

“Madame Butterfly” 😊

De …

Frédéric Mitterrand (1995) 😊

Hyper émouvant…

Aux acteurs invraisemblables de …

Passion 😊

Et de tourments…

Admirons…

Ces tourtereaux 😊

Qui aiment tant…

La tendresse 😊

Profonde comme l’océan 😊

Et comme…

Les étoiles 😊

Qui brillent …

Et qui scintillent dans le vent 😊

Comme …

La lueur si puissante et joyeuse 😊

D’amoureux éperdus et heureux …

Qui se disent des mots d’Amour toujours 😊

Quand leur coeur bat hyper fort…

Qu’ils se prennent les mains 😊

Puisqu’elle sait…

Ce joli papillon multicolore 😊

L’importance des …

Mains 😊

Dans la culture occidentale…

Fondamentale 😊

Pour exprimer …

Immense affection 😊

Parfois même…

De l’Amour 😊

Sentimental…

Parfois même éternel 😊

Et exprimant toujours en tous cas…

Et c’est le plus beau 😊

Du…

Respect 😊

Ah la la…

PINKERTON
What are you doing? My hand?

BUTTERFLY
I’ve been told that over there
among well-bred people
it’s a sign
of the greatest respect.

Et du coup…

Ces tourtereaux 😊

Gentils…

Jolis…

Purs…

Osent tout se dire 😊

Tout s’offrir…

Tels des sirènes ou des tritons 😊

Par passion …

Nageant 😊

Dans toutes sortes de …

Joies et d’émotions 😊

Emportés …

Par la déraison de Cupidon 😊

Puisque…

L’Amour joli 😊

Donne…

Toujours la vie 😊

Ah la la …

Lisons …

Un long passage …

Si poétique 😊

Féerique 😊

Comme la lune montante…

Telle une déesse …

Eclairée  😊

Au sein de …

Belles et anciennes étoiles …

Lumineuses…

Et célestes…

Eblouissantes et illuminées  😊

Telle une douce…

Pluie de grains de beauté à picorer …

Si charmantes et pleines de promesses 😊

Ah la la…

(Pinkerton approaches Butterfly, who has finished
dressing.)

Dear child, with eyes full of witchery,
now you are all mine.
You’re dressed all in lily-white.
I love your dark tresses
amid the white of your veils.BUTTERFLY
I am like the moon-goddess,
the little goddess of the moon,
who comes down at night
from the bridge of heaven.PINKERTON
And captivates all hearts…
BUTTERFLY
…and takes them and folds them
in a white cloak.
And carries them away
to the higher regions.PINKERTON
But meanwhile, you haven’t told me yet,
you haven’t told me you love me.
Does that goddess know the words
that satisfy burning desire?BUTTERFLY
She does. Maybe she’s unwilling
to say them for fear of dying of it,
for fear of dying of it!

PINKERTON
Foolish fear –
love does not kill,
but gives life and smiles
for heavenly joy,
as it does now
in your almond eyes.

BUTTERFLY
For me you are now
the eye of heaven.
And I liked you from the first moment
I set eyes on you.
You are tall and strong.
You laugh out so heartily.
And you say things
I’ve never heard in my life before.
I’m happy now, so happy. Love me with a little love,
a child-like love,
the kind that suits me.
Love me, please…
We are a people used to small,
modest, quiet things,
to a tenderness gently caressing,
yet vast as the sky
and as the waves of the sea.PINKERTON
Give me your dear hands
and let me kiss them!
My Butterfly!
How aptly you were named,
fragile butterfly!BUTTERFLY
They say that overseas
if it should fall into the hands of man
a butterfly is stuck through
with a pin
and fixed to a board!

PINKERTON
There’s some truth in that;
and do you know why?
So that it shouldn’t fly away again.
I’ve caught you…
Quivering, I press you to me.
You’re mine.

BUTTERFLY
Yes, for life.

Je tourne de l’oeil 😊

Et pour moi …

Le plus beau 😊

C’est le passage musical …

Où elle lui demande d’être juste …

Un tout petit peu…

Aimée 😊

Comme le nouvel amour qu’on porte …

A un tout jeune être 😊

A protéger…

Et là les gars…

Le génie musical de Puccini 😊

Surgit…

D’un coup d’un seul 😊

De façon bouleversante   …

De douceur  😊

Dans toute sa splendeur …

Vous pouvez l’entendre …

Trois minutes après le démarrage de cet extrait …

Et profitons…

Maintenant 😊

De cette jolie scène …

Et ce deuxième extrait-ci…

Nous est offert …

Par…

Notre belle américaine 😊

Notre grande…

Renée 😊

Dans l’air …

Le plus célèbre …

Au second Acte …

Où Butterfly 😊

Attend…

Avec ferveur 😊

Foi …

Et bonheur 😊

Bien que …

Depuis trois ans 😊

Son Pinkerton…

Dont elle sent …

Qu’il va bientôt 😊

Et enfin…

Venir…

La retrouver 😊

Lisons le texte si poétique…

BUTTERFLY

One good day, we will see
Arising a strand of smoke
Over the far horizon on the sea
And then the ship appears
And then the ship is white
It enters into the port, it rumbles its salute.

Do you see it? He is coming!
I don’t go down to meet him, not I.
I stay upon the edge of the hill
And I wait a long time
but I do not grow weary of the long wait.

And leaving from the crowded city,
A man, a little speck
Climbing the hill.
Who is it? Who is it?
And as he arrives
What will he say? What will he say?
He will call Butterfly from the distance
I without answering
Stay hidden
A little to tease him,
A little as to not die.
At the first meeting,
And then a little troubled
He will call, he will call
“Little one, dear wife
Blossom of orange”
The names he called me at his last coming.
(To Suzuki)
All this will happen,
I promise you this
Hold back your fears –
I with secure faith wait for him”.

Ecoutons enfin …

Cet air …

Juste sublime 😊

Et enfin …

Les choeurs chuchotés…

A la fin du deuxième acte …

Sont également sublimes de beauté …

Pour exprimer …

Tel pour Godot 😊

Ou pour Buzzati dans son …

“Désert des tartares”…

L’attente 😊

Parfois terriblement …

Désorientante…

Alors qu’il suffit d’avoir …

Foi en la vie 😊

Ah la la  …

Et pour conclure ce post…

Un poil long donc 😊

Encore désolée 😊

Ecoutons …

Pour garder le sourire 😊

Retrouvons donc…

A nouveau 😊

L’incomparable Doris…

Que j’adore 😊

Comme…

Vous le savez 😊

Comme chanteuse …

Danseuse…

Et actrice…

….

Ah la la 😊

Et peut-être que…

Si …

Madama B 😊

 

Avait réussi à lui dire …

A son Pinkerton 😊

Avec simplicité 😊

Avec authenticité …

Et douceur 😊

Combien elle avait besoin de lui….

D’une manière ou d’une autre 😊

En fin d’opéra …

Peut-être 😊

Auraient-ils pu trouver…

Un autre destin ensemble? 😊

Pour eux…

Plus…

Paisible …

Partageur…

Généreux…

Sûrement hyper affectueux…

Etant donné leur joli passé…

Joyeux 😊

Serein …

Bref…

Bien plus heureux 😊

Mais si …

Ah la la 😊

Mystère et boules de cacahouètes …

On ne le saura pas 😊

Mais en attendant …

Sourions donc…

A nouveau 😊

Devant la charmante Doris…

Cette blonde si gaie 😊

Et si talentueuse…

Ah la la 😊

Et découvrons…

Maintenant 😊

Cette même chanson…

Dans une version 😊

Plus tendre encore …

….

Avec la belle Ginger 😊

Qui aimait tant son Fred 😊

Bien que je préfère …

La diction de Doris 😊

Ecoutons donc…

Et enfin …

Découvrons 😊

Une version plus récente  …

De cette même chanson 😊

Et peut-être même …

Ma version préférée 😊

Interprétée par l’immense…

Diana Krall 😊

Toujours aussi …

Exceptionnelle 😊

Comme…

“Crooneuse” 😊

Féerique…

Et hyper belle 😊

Bien que je préférerais …

Qu’elle soit un poil plus souriante 😊

Mais quelle chanteuse …

Et pianiste 😊

Et …

Aussi et surtout …

Quelle écoute inouïe 😊

Pour ses musiciens fantastiques aussi…

Découvrons 😊

Ah la la…

Et enfin 😊

Dernier conseil …

Pour notre joli papillon 😊

Si j’étais …

Madama B 😊

Si si…

Je lui ferais écouter …

Cette dernière 😊

Chanson-ci…

A son grand Pinkerton 😊

Oh oui 😊

Faut rigoler 😊

Sans qu’il soit forcément…

Un fan …

De Michael Bublé 😊

Mais…

Pour la complicité 😊

Et la …

Douceur 😊

Si …

Charmante 😊

Entre eux…

Deux 😊

Ah la la …

Trop bien 😊

 …

Charming…

Delightful…

Poetic…

Lyrical…

Mythical…

Sunny…

Fragrant…

Awe inspiring…

Epic…

Legendary…

Genuine…

Authentic…

Silly…

Philosophical…

Joyful…

Old fashioned…

Magical…

Faery …

Romantic…

Happy…

Serene…

Eternal butterflies 😊