“Nabucco” de Verdi: La foi inébranlable mène à la victoire…

Lundi 12 Décembre 2016- Lincoln center /MET Opera House /Monday December 12th 2016-“Nabucco” by Verdi: Unshakable faith leads to victory…

Ah la foi …

Encore un sujet simple 😊

Et Verdi …

Evidemment …

Un être spirituellement éveillé …

Etait athée…

Mais ça ne l’a pas empêché …

D’être fasciné…

Alors qu’encore jeune…

A l’âge de vingt huit ans…

Comme beaucoup…

Par le drame biblique…

De la chute de l’Ancienne Jérusalem…

Aux mains de Nabuchodonosor (Nabucco)…

Et de l’exil qui s’en suivit …

Des hébreux à Babylone…

Et d’être émerveillé aussi…

Par le libretto de Solera…

Qui prit quel quelques libertés …

Avec le texte biblique …

Et fit naitre aussi…

Pour ajouter encore au drame…

Toutes sortes de personnages imaginaires…

En dehors de…

L’immense…

Nabucco…

Ce roi cruel et belliciste…

Brutal et despotique…

Hyper bien interprété par …

Une super star…

Placido Domingo…

Le superbe espagnol…

Toujours vif et puissant 😊

Ténor autrefois…

Et baryton ces jours-ci…

Et même chef d’orchestre parfois…

Et ces jours-ci aussi…

Directeur du LA Opera…

Si si 😊

Qui déplace toujours les foules…

Ah la la 😊

Nabucco …

Donc…

Est un personnage…

Incroyablement fascinant…

Un grand bâtisseur aussi …

Et aussi capable …

D’aimer passionnément 😊

Ouf 😊

Qui a régné sur le plus vaste empire…

Qu’ait dominé…

Babylone…

Ville où il a fait ériger …

De nombreux monuments …

Dont la porte d’Ishtar …

Aux jolis coloris…

Principalement bleus  …

Comme les cieux infinis 😊

Et peuplée…

D’animaux enchantés 😊

Et la Tour de Babel…

Regardez…

J’adore ce tableau si poétique …

Et magnifique…

De Bruegel…

Et peut être…

Même 😊

Les jardins suspendus de Babylone…

Ah la la 😊

Dont n’est visible…

Aucune trace …

Encore mieux…

Car c’est du coup …

Encore plus mystérieux 😊

Et….

Qui lui sont associés …

Aussi…

Ces magnifiques jardins …

Si ravissants et jolis…

Et…

Une des sept merveilles du monde 😊

Ah la la …

Trop beau …

Et…

J’adore la représentation visuelle …

Que s’en fait cet artiste…

Un peu fantaisiste…

Qui nous permet …

D’entr’apercevoir au fond …

La Tour de Babel aussi …

Et j’y reviens …

Plus tard…

Ne vous faites pas de mouron 😊

A la Tour…

Après avoir partagé mon opinion …

Sur cet opéra…

Riche et un peu trublion…

Patience 😊

Ah la la  😊

Mais d’abord retour …

Aux jardins…

Suspendus…

Donc 😊

J’aime tellement cette idée 😊

Tellement poétique …

Tellement romantique 😊

De jardins suspendus…

Magnifiques…

Dédiés à sa bien-aimée…

Selon la légende…

Suspendus dans le temps …

Et pour toujours…

Oui toujours 😊

Et dans le coeur de Nabucco…

Et de sa douce …

La belle Mède Amytis I…

Peut être imaginaires donc 😊

Mais peut-être pas 😊

Et …

Je reviens à l’opéra de Verdi…

Résultat des courses…

Une fois la musique composée …

“Nabucco” …

Fut le premier grand succès …

De l’immense Verdi…

Presenté à Milan…

En 1842…

Succès lié…

Entre autre au thème majeur…

Très porteur à l’époque …

De désir de liberté …

Face au joug ennemi…

Ah la la 😊

L’armée autrichienne …

Occupant encore Milan…

A l’époque…

Si si …

Et ce thème patriotique 😊

Frappa donc …

De façon indélébile…

L’imagination et le coeur …

De nombre d’italiens …

Entre autres 😊

Se reconnaissant dans cette mélodie…

Hyper émouvante…

Hypnotique et sereine …

Et ce…

Malgré leurs lourdes chaines…

Entonné par un choeur d’esclaves …

Rêvant tous ensemble…

Avec douceur…

Et grande mélancolie …

A leur terre d’origine…

Ah la la 😊

Et aussi …

A mon avis …

Le grand succès de cet opéra …

Vient également du fait …

Que ça se termine bien…

Les gentils gagnent…

Aidés entre autre …

De leur …

Foi…

Et…

Les méchants …

Meurent…

Enfin…

La grande méchante …

La terrible Abigaille …

Incroyablement bien interprétée   …

Par le grande soprane ukrainienne…

Liudmyla Monastyrka…

Ce personnage complexe…

Jaloux de sa propre soeur…

Capable de …

Détruire sa famille …

Et tout un peuple …

Qui réalise qu’elle est une esclave…

Et non pas une Princesse…

Mais capable de régner…

Puis de s’empoisonner …

Quand elle réalise l’ampleur…

De sa noirceur…

Et enfin…

Avant de s’éteindre …

Implore …

Le pardon …

Du Dieu d’Israel…

Encore du lourd …

Ah la la 😊

Mais c’est…

Parce que nous sommes à l’opéra 😊

Et tout ça …

Après de nombreux épisodes complexes…

Que je ne vous raconterais pas 😊

Na 😊

C’est trop long …

Et ça va vous barber 😊

Si si 😊

Sachez seulement qu’il est question …

De …

Rivalités sentimentales…

Politiques et religieuses…

De destruction, d’oppression…

De rédemption, de conversion…

D’orgueil déplacé…

De punition divine, de folie…

Et d’exil…

Enfin vous voyez…

C’est riche 😊

Et la production majestueuse …

De Moshinky…

Rehaussait encore …

L’idée de royauté …

Et de puissance divine…

Avec laquelle on est donc prié …

Pour la puissance divine 😊

De ne pas déconner 😊

Demandez à Nabucco 😊

Qui fait le malin 😊

Parce qu’il se prend …

Pour plus qu’il n’est 😊

Qui du coup …

Se fait immédiatement…

Taper sur les doigts 😊

Puis est pardonné …

Grâce à sa …

Foi …

Je vous assure 😊

Fantastique 😊

Et je partage aussi …

Deux grands airs que j’aime…

Le premier parce qu’il est…

Hyper beau et triste …

Hyper nostalgique …

Chanté par Abigaille …

La méchante qui souffre…

Pauvre loute …

Qui se remémore…

Ses jours heureux…

Son idée du…

Bonheur …

Si beau…

Autrefois…

Si doux…

Si poétique …

Source de…

Grande…

Chaleur …

Un bonheur…

Simple…

Pur…

Source de compassion…

Pour son prochain…

Et source d’enchantement…

Comme l’Amour divin…

Perdu…

Et qu’elle ne sait …

Comment retrouver …

Ah la la 😊

C’est beau 😊

Et ce que c’est…

Triste…

Lisez ce doux passage …

Le plus poétique du libretto…

A mon avis 😊

A nos Kleenex 😊

“I, too, once opened
my heart to happiness!
Everything around me
I heard speak of holy love;
I wept at others’ tears,
suffered at others’ pain;
ah! to that lost enchantment
who will return me one day?

Et maintenant…

L’air le plus connu …

Vous n’allez pas être déçus 😊

Le magnifique “Va pensiero”…

“Go thoughts on wings of gold”…

Un air …

Archi archi…

Archi …

Connu…

Et pas que…

Des mélomanes 😊

Entonné donc …

Par un choeur d’esclaves…

Si beau…

Qu’on l’entonne …

Deux fois de suite …

A New York 😊

Si si …

Je vous assure 😊

Et le public était hyper content…

Trop chouette 😊

Trop trop bien 😊

Comme l’Amour …

Qui peut toujours renaitre…

Si si …

Il suffit d’y croire dur comme fer 😊

Entre des êtres têtus 😊

Félins 😊

Humains certes 😊

Et néanmoins …

Pas loin d’être divins 😊

Car c’est si riche d’imaginaire 😊

Heureux et joyeux 😊

Quand c’est pas sérieux 😊

Mais qui a besoin d’être respectueux aussi…

Si si 😊

C’est à dire que chacun y mette du sien…

Et explique aussi …

Simplement 😊

Ce dont ils ont besoin 😊

Pas que ce soit toujours les mêmes 😊

Qui fassent le grand écart 😊

Pour pouvoir avancer en toute sérénité 😊

Pas que dans le noir le plus total…

Parce que c’est plus facile 😊

Mais …

Le noir 😊

Et par là je veux dire…

Le silence le plus total…

Parfois ça fait mal…

Bien que je sache aussi 😊

Que le meilleur 😊

Souvent est capable de grandir 😊

Avec patience 😊

Attentions variées 😊

Et fatalisme face à la vérité …

D’une situation…

Toujours en mouvance…

Certes 😊

Mais également gaie 😊

Enrichissante…

Tendre …

De mille manières 😊

Quand on ne s’attend à rien …

De particulier …

A part de la joie et de la douceur …

En toute liberté 😊

On n’est pas obligé d’être un …

Grinch 😊

Je sais c’est Noël 😊

Qui certes a besoin d’être aimé …

Et de mille manières donc 😊

Et parfois pas évidentes à définir 😊

Mais à qui il faut parfois rappeler 😊

Et toujours gentiment et patiemment 😊

Qu’il est clef …

Les uns avec les autres…

D’être …

En toutes circonstances…

Ou en tous cas …

Le plus souvent possible 😊

Prévenants …

Souriants…

Gais et sereins…

Et pour…

Ces êtres …

Au joli minois…

Pour l’un 😊

Et au regard de braise …

Pour l’autre 😊

L’Amour peut donc toujours renaȋtre…

Sous plein de formes…

Si on garde la…

Foi 😊

Si si 😊

Ouf 😊

Il ne faut jamais baisser les bras 😊

Jamais 😊

Tant qu’on n’a pas…

Les réponses qu’on attend 😊

Sereinement…

Donc…

Patiemment 😊

Pour pouvoir avancer…

Tranquillement…

Et intelligemment …

Que la divine nature met parfois…

Un peu de temps 😊

A pondre 😊

Parce qu’elle cogite…

Tel un sénateur 😊

Patience donc 😊

En attendant …

Non pas …

Godot 😊

Et …

Laissons-nous gagner…

Aussi…

Par la mélancolie …

Et l’espoir infini …

Qui émane de cette valse…

Si triste et belle…

Si douce et patriotique…

Ah la la 😊

Trop beau 😊

La rolls des choeurs 😊

Donc…

A mon avis …

Je vous assure 😊

Et quelle mélodie 😊

Simple et sublime…

Dansante 😊

Bouleversante…

Renversante…

Oh oui alors…

Juste…

Bluffante 😊

Ah la la …

Bottomless sigh 😊

Bon …

Et je reviens …

A l’idée …

Si belle…

De la …

Tour de…

Babel…

Et de Babylone…

Pour partager …

Quelques pépites supplémentaires 😊

Cette tour épique 😊

Comme dans l’opéra “Nabucco” 😊

Met en garde contre le péché d’orgueil 😊

Un des sept péchés capitaux 😊

Qui afflige certains hommes 😊

Qui se prennent pour Dieu…

Et sont punis…

Que ce soit Nabucco 😊

Ou …

Les bâtisseurs de la tour de Babel 😊

Qui monte jusqu’au ciel…

Ils sont tous punis de Dieu…

Nabucco …

Perdant…

La raison…

Un temps 😊

Jusqu’à ce qu’il retrouve …

La …

Foi…

Et Dieu…

Punissant les hommes…

Voulant se faire un nom…

Qui jusque là ne parlaient …

Qu’une seule langue…

Les bâtisseurs de cette tour…

Qu’on nomma …

Babel…

“Car c’est là que Yahvé…

Confondit le langage de tous les habitants de la Terre

Et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la face de la Terre.”

Pour que les hommes ne s’entendent plus…

Ah la la 😊

C’est malin 😊

Et je partage cet épisode …

Qui m’a toujours fasciné…

Mais pas que moi …

Plein de musiciens …

Dont Bob Marley aussi 😊

Et sur Babylone…

Il y a évidemment …

Beaucoup …

Qui a été écrit …

Je partage juste aussi…

Une chanson de  …

L’incontournable Boney M 😊

Pour nous faire sourire 😊

Et qui raconte aussi…

Nabucco en resumé 😊

https://youtu.be/9ybv4DOj-N0

Et un poème magnifique …

Intitulé “Babylon”…

Sur l’importance…

De l’enfance 😊

Sa poésie inouïe 😊

Qui habite tous les petits…

Sa complicité insensée 😊

Avec le monde des fées 😊

Et toutes sortes …

De créatures mythiques 😊

Sans parler des chevaliers 😊

Et…

Qui se désole …

Le poète…

Doux et imaginatif…

De l’innocence brisée…

Par la sagesse de la réalité …

Ah la la 😊

Ce que c’est…

Beau 😊

Vous allez voir 😊

Trop chouette 😊

Et imaginé…

Par un doux poète donc…

Anglo-saxon …

Babylon
Robert Graves, 1895-1985

“The child alone a poet is:
Spring and Fairyland are his.
Truth and Reason show but dim,
And all’s poetry with him.
Rhyme and music flow in plenty
For the lad of one-and-twenty,
But Spring for him is no more now
Than daisies to a munching cow;
Just a cheery pleasant season,
Daisy buds to live at ease on.
He’s forgotten how he smiled
And shrieked at snowdrops when a child,
Or wept one evening secretly
For April’s glorious misery.
Wisdom made him old and wary
Banishing the Lords of Faery.
Wisdom made a breach and battered
Babylon to bits: she scattered
To the hedges and ditches
All our nursery gnomes and witches.
Lob and Puck, poor frantic elves,
Drag their treasures from the shelves.
Jack the Giant-killer’s gone,
Mother Goose and Oberon,
Bluebeard and King Solomon.
Robin, and Red Riding Hood
Take together to the wood,
And Sir Galahad lies hid
In a cave with Captain Kidd.
None of all the magic hosts,
None remain but a few ghosts
Of timorous heart, to linger on
Weeping for lost Babylon.”

Ah la la 😊

J’aime à un point 😊

Je ne vous dis même pas 😊

D’ailleurs…

Ca m’évoque tout ça …

Quelques idées supplémentaires 😊

Qui devraient nous faire rire …

D’abord sur l’enfance …

Et le bonheur…

Et comment être heureux 😊

Avec un minimum de…

Choses simples 😊

Et un maximum de …

Chaleur 😊

Et “Le Livre de la jungle” (1967) de Reitherman …

C’est toujours une valeur sûre 😊

Tellement …

Gai…

Réjouissant…

Mimi 😊

Et…

Hyper…

Gentil 😊

Si si 😊

Moi j’adore 😊

Tout comme cet extrait joli 😊

Et hyper mimi 😊

Qui fait l’éloge joyeux 😊

De l’idée de célébrer…

De façon communautaire…

Simple et gaie 😊

L’arrivée d’une nouvelle aurore…

Réchauffée par …

Notre grand soleil aux couleurs d’or 😊

Et des êtres gentils et exquis 😊

Avec lesquels même …

L’idée d’un “drill” militaire 😊

C’est à dire…

Une forme de discipline et de protection…

Est gaie 😊

Pour tous les habitants …

De cette contrée remplie de lions 😊

Y compris pour les plus petits 😊

Toujours prêts à se marrer et participer …

A l’ensemble des joies de la vie 😊

En se prenant pour des êtres forts et sages…

Comme le sont les éléphants…

Qui savent l’importance de la mémoire …

Et de faire circuler le sang 😊

Et cet extrait à suivre…

Nous rappelle …

Lui 😊

Combien les autres animaux…

Sont envieux 😊

De notre condition humaine …

A célébrer 😊

Telle des louanges à chanter …

A une jolie sirène 😊

Parfois un brin…

Humaine 😊

https://youtu.be/EKnQoWWySm8

Et notre capacité à nous exprimer …

De façon humaine 😊

Pas que sous-terraine 😊

Ou pas comme des…

Hyènes 😊

Est aussi …

Et également …

Une immense joie…

Comme dans cet extrait…

Poétique et dansant de …

“Singing in the rain” (1952) de Kelly et Donen…

Comprenant aussi …

Des détails charmants et pas sérieux 😊

Liés à des épisodes bibliques …

Vous allez voir 😊

C’est hyper gai 😊

Tout comme dans …

“My Fair lady” (1964) de Cukor…

Auquel je pense …

Quand…

Il pleut des cordes 😊

Et puis…

L’Espagne…

C’est toujours si gai 😊

Et Audrey …

Est comme d’habitude…

Emouvante et géniale 😊

Et évidemment le langage …

Peut …

Etre …

Encore plus…

Musical 😊

Comme dans…

“The Sound of music” (1963) de Wise…

Que j’adore depuis toujours…

Et…

En plus 😊

J’ai toujours aimé chanter à bicyclette 😊

En famille 😊

Et avec des amis…

Aussi 😊

C’est …

Tellement…

Tellement gai 😊

Si si 😊

Et puis cet extrait à suivre…

Mimi aussi 😊

Rappelle …

Qu’il faut parfois…

Se souvenir…

De nos choses préférées 😊

Pour garder le sourire en toutes circonstances 😊

Savourer les bonheurs simples 😊

Y compris d’observer …

La pluie étincelante 😊

Illuminant …

Les roses charmantes 😊

Les ordinaires 😊

Comme les plus farfelues et aimantes 😊

Ou la neige sur nos longs cils …

Telles une déesse flamboyante 😊

Qui danse 😊

En toutes circonstances 😊

Et qu’il faut savoir dire …

Adieu…

A une année écoulée …

Riche 😊

De découvertes en tous genres…

Y compris très gaies 😊

Ouf 😊

Comme ce post malicieux…

Et joyeux 😊

Le plus souvent 😊

Qui est le dernier…

Cette année 😊

Avant de se retrouver …

A la rentrée 😊

Top 😊

Et évidemment il y a aussi …

“Mary Poppins” (1964) de Stevenson…

Qui est géniale aussi 😊

La jolie Mary 😊

Pour expliquer aux enfants …

Que de ranger sa chambre…

Et autres corvées 😊

Est non seulement important 😊

Mais peut être aussi gai 😊

Que de manger des bonbons…

Bien sucrés 😊

Presque 😊

On peut toujours rêver 😊

Et en tous cas …

Il faut toujours déconner 😊

Et la discipline …

Sauf quand elle va trop loin…

Est toujours source de liberté 😊

De joies 😊

Inattendues et gaies parfois 😊

Ouf 😊

Et de chanter 😊

Joyeusement…

Rend le tout 😊

Plus féerique …

Fantasque…

Ludique…

En gros 😊

Juste…

Hyper fun 😊

Regardez et souriez 😊

https://youtu.be/vLkp_Dx6VdI

Ou comme dans…

“Les Aristochats” (1970) de Reitherman …

Qui explique bien 😊

Qu’il est important de grandir …

En respectant son prochain 😊

Tout en sachant se défendre …

Et aussi honorer nos dons 😊

Dans la gaieté 😊

En y travaillant régulièrement 😊

Que ce soit musical…

Ou pictural…

https://youtu.be/Sa3-M62nu3w

Et qu’en travaillant régulièrement 😊

Et qu’en ne baissant jamais les bras 😊

Comme dans…

“The Princess and the Frog” (2009) de Clements et Musker 😊

Nos rêves peuvent…

Se réaliser 😊

Si si 😊

Trop génial 😊

Dans une très grande joie et discipline…

Il faut y croire 😊

Etre déterminé…

Passionné …

Tenace 😊

Et donc…

Ne jamais abandonner 😊

Nos plus beaux rêves 😊

Surtout …

Dans la dernière ligne droite 😊

Et quand nos rêves …

Sont d’ordre sentimental 😊

Se souvenir donc d’être …

Patient 😊

Gentil et généreux 😊

Et d’avoir donc …

Encore et toujours…

La…

Foi 😊

Comme la Princesse …

La vraie…

La seule…

L’unique…

Dans “Nabucco” 😊

Qui arrive à vivre …

Son grand bonheur…

Exceptionnel…

Tendre…

Et …

Eternel…

Avec son Général…

Malgré les obstacles …

Et les difficultés en tous genres 😊

Bravo!

Et…

Ouf 😊

Encore que…

La plus belle chanson …

Sur…

La…

Foi …

Et les joies terrestres et célestes …

Et que j’ai déjà partagé …

Il y a quelques mois…

De cette immense artiste …

Si inspirée…

La jolie Lauryn…

Donc…

Pour elle…

Ses joies …

Fantastiques et magnifiques…

Sont liées …

De façon incroyablement…

Poétique …

Extatique …

Voire …

Mystique…

A la …

Pureté de l’eau 😊

Qui nous renouvelle …

Sur tous les plans …

Et nous fait planer très haut 😊

Ah la la 😊

C’est si beau …

Et la guitare est sublime…

Ecoutez …

Vous allez vous pâmer 😊

Tellement…

Inspiré…

Simple…

Magnifique…

Et…

Féerique…

Pour moi en tous cas 😊

Ah la la 😊

J’adore 😊

Et puis …

En matière …

D’Amour parfois 😊

Les mots …

Ne nous viennent pas forcément 😊

Et ça n’a pas d’importance 😊

Tant qu’on se sent aimé 😊

C’est ça le plus important 😊

Et heureusement qu’on sait …

Que son expression est souvent compliquée …

Par mille obstacles 😊

A vaincre avec gaieté 😊

Et imagination…

Débordante 😊

Et si possible…

Divertissante 😊

Et attentionnée 😊

Si si 😊

C’est capital …

Même …

Capital 😊

Tout en en respectant le mystère 😊

Ah la la 😊

Tout un programme 😊

Pour nous donner du coeur au ventre 😊

Donc 😊

Lisez les paroles …

De cette sublime chanson …

Simple et mélodieuse…

Comme une valse infinie aussi 😊

Tirée de “Carousel” (1945) de Rodgers et Hammerstein…

If I loved you,
Time and again I would try to say
All I’d want you to know.

If I loved you,
Words wouldn’t come in an easy way
Round in circles I’d go!

Longin’ to tell you,
But afraid and shy,
I’d let my golden chances pass me by!

Soon you’d leave me,
Off you would go in the mist of day,
Never, never to know how I loved you
If I loved you.

If I loved you,
Time and again I would try to say
All I’d want you to know.

If I loved you,
Words wouldn’t come in an easy way
Round in circles I’d go!

Longin’ to tell you,
But afraid and shy,
I’d let my golden chances pass me by!

Soon you’d leave me,
Off you would go in the mist of day,
Never, never to know how I loved you
If I loved you.

Ecoutez maintenant …

Cette très jolie interprétation…

Douce…

Innocente…

Tendre …

Et romantique…

Tout ce que j’aime 😊

Ah la la 😊

Bottomless sigh 😊

Et évidemment …

Pour clore ce post…

De fin d’année…

Déterminé 😊

Fataliste 😊

Gai 😊

Et serein 😊

Malgré les obstacles de l’existence 😊

….

Parce que les gars…

Il n’y a pas que des licornes et des arcs en ciel 😊

Mais il ne faut jamais oublier de rêver 😊

Car c’est excellent pour la santé 😊

Et avant de clore ce post …

Deux pépites charmantes dansées 😊

Car c’est si gai…

La danse 😊

Avec tous les êtres aimés 😊

Pour célébrer…

Les joies de l’Amour 😊

Sous toutes ses formes 😊

C’est vrai…

C’est si gai 😊

Top même 😊

Et le premier extrait …

Nous permet…

En plus …

D’admirer…

La charmante Zizi Jeanmaire…

On n’a pas idée …

De s’appeler comme ça 😊

Fun 😊

Et enfin …

Parce que c’est un poil plus…

Contemporain 😊

Et que Justin et Michael…

Sont aussi d’immenses danseurs 😊

Faisons…

Comme eux 😊

Pour les prochains réveillons 😊

Si si 😊

Joyeux Noël à tous 😊

D’ici là …

A partager …

Donc…

Dans la plus grande gaieté 😊

Et félicité 😊

Et je vous retrouve …

Avec immense joie 😊

En 2017 😊

Pour de nouveaux posts…

Libres et imaginatifs 😊

Sur la vie culturelle New Yorkaise 😊

Et évidemment mes vues infinies 😊

Sur l’existence riche et colorée 😊

Et souvent gaie aussi 😊

Ouf 😊

Passionnante 😊

Eprouvante 😊

Emouvante 😊

Et toujours…

Toujours…

Mouvante 😊

Trop bien 😊

Si si 😊

Tout…

Comme…

L’Amour toujours 😊

Tant mieux 😊

Comme ça on ne s’embête pas 😊

Faut rigoler 😊

Ah la la 😊

Bottomless …

Beautiful…

Magical…

Fantastical…

Mythological…

Lyrical…

Romantic …

Philosophical…

Wonderful…

Mythical…

Awe inspiring…

Beguiling…

Charming…

Fun loving…

Silly…

Cheeky…

Quirky…

Funny…

Cheery…

Melodic…

Poetic…

Electric…

Divine…

Sublime…

Feline…

Immense…

Endless…

Universal…

Joyful…

Colorful…

Delightful…

Phenomenal…

Majestic…

Titanic…

Grateful…

Eternal…

Butterflies 😊