“Die Entfuhrung aus des Serail” de Mozart: enterrer la hache de guerre permet de faire refleurir son environnement…

Mercredi 27 Avril 2016 Lincoln center /Met Opera House/ Wednesday April 27th 2016- “Die Entfuhrung aus des Serail” by Mozart: “Burying the hatchet always leads to new blossoming” …

Mozart (1756-1791) est toujours incroyablement inspirant…

Riche, classique, expressif…

Assumant aussi, ses excentricités …

A une époque, pas particulièrement facile…

….

Et, comme tous les génies, malgré les difficultés…

Quelle musique inspirée…

cameringo_20160407_104237

….

Quelle que soit sa forme….

Et totalement intemporelle….

Et avec cet opéra….

Au delà de la farce qui nous est contée…

Plus comme une pièce de théâtre, d’ailleurs …

Que d’autres de ses opéras….

Encore plus lyriques….

Ce qui me touche davantage…

Ce sont les propos philosophiques derrière…

De pardon…

Face à d’anciennes rancunes…

Qui libèrent les êtres…

….

Et leur permettent alors …

De retrouver la beauté de leur humanité ….

….

Et aussi une vraie sagesse sur la notion d’Amour…

Qui …

Si il n’est pas mutuel…

….

Malgré une grande générosité d’âme …

Et aussi une immense patience …

De la part d’un des protagonistes…

Oblige l’être aimant, à rendre sa liberté à l’être aimé…

Qui ne répond pas…

A cet Amour…

Tendre, généreux, et chaleureux …

Et aussi infiniment …

Romantique….

Car l’être aimant…

Bien que l’ayant enlevé …

Son être aimé….

Il est un peu compliqué …

C’est plus intéressant 🙂

….

Ne souhaite consommer…

Leur Amour …

Que si il est donc….

Partagé …

Avec autant de passion…

Pour qu’il puisse s’épanouir …

….

C’est pas plus compliqué que ça…

Et évidemment…

La meilleure des idées  🙂

Et du coup…

Comme…

Ce n’est pas le cas …

Il fini par…

Non seulement…

L’autoriser à le quitter…

Mais…

Plus fort encore …

A se réjouir …

Que sa bien aimée …

Aille couler des jours heureux…

Avec celui qui fait …

Réellement…

Battre son coeur…

Et ils se quittent…

De façon douce, paisible, et bienveillante…

Alors, moi je dis bravo!

20130913_184504

Et ca m’évoque, aussi…

De nombreux autres exemples culturels…

Ayant traversé mon chemin dernièrement…

Patience…

Et cet opéra…

Est donc profond…

Sur le sujet riche et infini qu’est….

L’Amour éternel 🙂

Il s’agit d’une histoire d’enlèvement …

De belles femmes …

Pour subvenir aux besoins…

D’hommes de pouvoir…

Evidemment…

L’Amour infini…

Ne se commande pas…

Et donc…

Le plus éclairé des Pashas…

Va finir par s’en rendre compte…

Va donc finalement…

Apres de longs débats 🙂

Libérer ses “esclaves”…

Et aussi sa conscience…

Face à l’Amour non réciproque…

Et aussi….

Face à d’anciennes rancunes familiales…

Trop fort…

Décidément ce Pasha 🙂

Ce qui lui permettra…

Du coup…

Au Pasha….

En refermant la porte de la noirceur…

D’être récompensé …

Et d’accéder alors…

Enfin…

A …

Une porte…

Plus illuminée de lumière …

20150625_213049

Derrière laquelle …

L’attendent à l’avenir…

Des bonheurs plus riches …

Si…

Il garde ce cap…

Et cet “Eureka”…

Se produit…

Quand il fini donc…

Enfin…

Par cesser de se débattre …

Et accepter la réalité …

Que son immense Amour…

Pour sa douce…

Ne sera jamais partagé….

Ca lui prend un peu de temps…

Parce qu’il est très amoureux…

Mais à y réfléchir …

Il fini par comprendre…

Par se rendre compte…

Qu’ils ne peuvent l’être…

Heureux…

Qu’à deux…

Et ne trouveront …

Du bonheur ensemble…

Donc…

Que si…

L’envie est mutuelle…

C’est tout simple…

Comme la purée de pommes de terre 🙂

Ah la la …

Diagonale

….

Et les librettistes…

Christoph Friedrich Bretzner …

Et Johann Gottlieb Stephanie …

Comme toujours…

Laissent leurs imaginations …

Nous conter …

De façon éclairée…

La force de l’Amour…

DSC_0004

Albina Shagimuratova, la tendre soprane russe…

Pas hyper jolie, mais émouvante…

Interprétait…

Avec grande conviction et tristesse…

Et aussi une technique sublime…

Le rôle de l’exquise Konstanze…

Qui porte bien son prénom …

Amoureuse de son Belmonte…

Et infiniment triste …

D’en être séparée …

Depuis son enlèvement …

Et qui refuse donc…

Toutes les avances…

Tendres, respectueuses, et patientes…

Du Pasha amoureux d’elle…

Laissez-vous emporter par cet aria…

Où elle explique avec…

Grande sensibilité…

Qu’elle préfère vivre tous les tourments …

Et la souffrance de son coeur…

(A l’idée d’être séparée de son seul amour véritable …

Et préfère aussi, refuser les avances du Pasha)…

Car…

Ce qui la ferait véritablement …

Trembler …

Ce serait…

La perspective terrifiante…

D’être fausse, malhonnête …

Vis à vis de son coeur…

Et de son amoureux…

DSC_0002

Et que si son Pasha…

Qui ne sera jamais aimé d’elle…

Comme elle aime…

Son amoureux…

Si son Pacha donc…

Comprend ça…

Les cieux auront pitié de lui …

Et lui accorderont …

Toutes sortes de grâces …

Qu’elle réalise …

Que tous ses appels sont vains…

….

Et qu’elle sera délivrée par la Mort…

Si il ne le comprend pas….

20151127_102324

Pauvre loute…

Et surtout pauvre Pasha …

Qui …

Ne réalise pas tout de suite donc …

Que…

Parfois …

Certains chemins sont interdits par les cieux…

….

Ah la la…

20151127_102246

Mais si ils le sont…

C’est…

Pour pouvoir vivre …

Du meilleur…

En découvrir d’autres…

Plus porteurs …

De bonheurs plus heureux…

Ah la la…

Et Paul Appleby, le ténor américain…

Etait génial, comme Belmonte…

Totalement emballé, par sa douce…

Cherchant coûte que coûte …

A la délivrer …

Du Sérail…

Et la soprane coréenne, Kathleen Kim…

En Blondchen…

Etait fantastique ….

Souple, charmante et pétillante…

Comme l’exige souvent …

Ce rôle de servante…

Et enfin, l’acteur Matthias von Stegmann …

Comme Pasha Selim…

Plein …

De bienveillance, de douceur…

De tendresse, de patience…

Et aussi…

De sagesse…

….

Et surtout finalement …

De grande noblesse d’âme ….

Etait parfait…

Et particulièrement émouvant …

20151127_102346

Voila, sinon évidemment…

L’idée d’esclavagisme …

Et d’incomprehensions…

Ou de manque de respect …

M’évoquent donc aussi…

D’autres expressions artistiques…

Qui ont traversé …

Mon quotidien, dernièrement…

Le premier…

C’est l’idée d’être capable…

De réussir …

A dominer les machines…

En se battant pour ses propres valeurs…

En se faisant confiance…

En n’ayant pas peur…

En écoutant son coeur…

Et ce qu’il vous pousse à faire …

DSC_0005

Et pas les oracles ….

Car en étant loyal…

A son coeur …

Que ce soit en amitié, ou en Amour…

On accède enfin …

A une plus grande liberté …

A un plus grand courage…

A plus de beauté…

A plus de compassion pour soi …

Et pour les autres…

Pour toutes nos imperfections…

Car en toutes circonstances…

Il est capital de …

Tâcher …

De ne pas se voiler la face…

D’avancer…

Les yeux …

Grands ouverts…

Et de dire…

Aux êtres aimés…

Avec si possible…

Le plus de douceur possible…

Sa vérité …

Tout en restant respectueux …

C’est essentiel…

Et si cette vérité…

N’est pas …

Entendue…

Ou même…

Partagée …

Ou si elle l’est …

Mais qu’on choisi …

De ne pas l’honorer…

Pour ne pas déstabiliser ses repères…

Car c’est trop loin…

De la ligne du parti…

Rester de toute façon…

Le plus aimant possible…

Est la seule issue possible…

Et évidemment, l’amitié, c’est plus facile …

Bien qu’également sacré….

Plus compliqué, l’Amour….

Mais c’est beau aussi…

Et il faut accepter…

Le mystère …

Accepter aussi …

Ce qui est possible…

Et croire aux nouveaux bourgeons…

Et aussi…

Rester optimiste sur la vie…

DSC_0209

Et rebâtir continuellement…

Sinon l’entropie, la rigidité, le vide sidéral…

Les machines gagnent…

Et ça…

C’est pas possible…

D’ailleurs…

Elles avancent déjà …

En capacité d’intuition…

Gagnent trois tournois sur quatre…

De jeu de Go…

Ces jours ci…

Mais …

Elles ne sont pas encore…

Capables…

D’Aimer…

Vaincre oui…

20140223_145343

Mais pas encore …

D’Aimer…

Ouf …

Après…

Il s’agit d’être philosophe…

Avec le peu de temps…

Qui nous est donné pour partager…

Mais peu…

C’est mieux que rien…

Donc, pour nous…

Un extrait de Matrix (1999) des frères Wachowski…

Un film incroyablement imaginatif …

Et en avance sur son temps…

Et aussi…

Un autre incroyablement fort…

Ex Machina (2015) d’Alex Garland….

Sur la notion d’humanité, de conscience, de confiance…

D’esclavagisme, de survie…

Pas hyper gai …

Mais hyper intelligent…

https://youtu.be/XYGzRB4Pnq8

Et aussi un film…

Un brin…

Plus optimiste…

Ouf 🙂

Et très imaginatif…

Tomorrowland (2015) de Brad Bird…

Je ne vous raconte pas trop…

Et qui célèbre l’importance des rêveurs …

Du passé …

Comme de l’avenir…

Essentiels à la création  …

Pour contrer la noirceur de l’avenir…

Qui gagne du terrain…

Et aussi…

Je change de genre…

Je pourrais bien sûr vous parler…

D’Isaac Asimov …

Et d’A.I. …

Mais je vais m’arrêter là…

Rideau…

En matière de danse…

Ai été voir le weekend dernier…

Avec mes enfants…

Un ballet du grand Prejlocaj…

Alors…

La danse était…

Ce qu’il y a de plus beau…

Mais la bande son…

Atroce…

Du bruit et des phonèmes 🙂

Imaginés par le célèbre …

Compositeur américain…

John Cage…

Qui ne me plait décidément…

Pas beaucoup 🙂

Cette bande son…

Plus que dissonante…

Va détourner …

De ce chorégraphe…

Même les plus grands amateurs de danse…

Tellement c’est pénible…

Je vous assure…

Car elle pollue l’émotion…

Sous toutes ses formes…

En matière de danse…

Même cinétique…

Et c’est…

Evidemment…

La plus belle…

Vous allez voir…

Vous n’allez pas être déçus…

Du coup…

On a eu quelques fous rires rentrés…

Et on est partis…

Avant la fin …

Pour aller jouer au foot 🙂

Alors que …

Ce serait si magnifique…

Avec de la belle musique…

Qui célèbre…

La simplicité par exemple …

D’ailleurs, coupez …

Le temps de jouer le clip…

Le son du clip de danse …

Et jouez sur une autre fenêtre…

La musique ci-dessous…

Vous allez voir…

C’est sublime…

https://youtu.be/Tnnpk-B26SA

Et donc…

Je ne peux pas vous laisser là-dessus…

C’est trop déprimant…

D’être obligés de faire tant d’acrobaties…

….

Donc…

Pour nous remonter le moral…

Je partage plusieurs extraits…

D’un de mes films préférés…

Magnifique, enivrant, sublime…

Et surtout…

Hyper romantique…

Dances with Wolves (1990) de Kevin Costner…

Qui célèbre entre autres…

La beauté des espaces des indiens d’Amérique …

“The frontier”…

Dans l’Ouest Americain…

….

Et au Canada aussi …

Mais aussi…

L’Amour sans fin …

Qui peut naitre …

Entre autres…

Avec un animal sauvage…

Evidemment, il s’agit d’un loup…

Il n’y a pas plus loyal …

Ou plus joueur…

Ou plus aimant…

Une fois apprivoisé…

Ah la la …

Et dans cet extrait…

J’aime que les indiens …

Disent du héros…

Qu’il est un homme à part…

D’ailleurs..

Ils décident d’aller …

A sa rencontre …

Du coup…

Comme quoi…

D’être original…

Ca ne comporte …

Que des avantages 🙂

Non mais, c’est vrai …

Tant mieux…

Ah la la …

Et dans cet extrait…

C’est la naissance de l’immense amitié …

Entre le héros, et un indien pas simple…

Qui me touche…

Ce qu’il dit de la présence du héros…

Et du sens …

Que cela revêt pour lui…

C’est…

D’une force spirituelle …

Bluffante…

Alors même…

Qu’elle démarre …

De façon compliquée…

Leur amitié …

Et malgré ça …

Va se transformer en la plus loyale…

Des amitiés…

Ah la la …

C’est beau…

Trop beau…

Et aussi …

Celle de l’Amour…

Qui peut naȋtre …

Et grandir …

A son rythme…

Même…

Après un deuil …

Ah la la…

Et enfin…

La scène de fin …

Qui me fait pleurer comme une madeleine…

Depuis toujours…

Car le héros…

Qui se sent davantage “sioux” …

Avec le temps…

Quitte malgré tout…

Sa tribu…

Car il est recherché par l’armée …

Et sa présence…

Parmi ses amis sioux…

Leur fait courir …

Un trop grand danger …

Et l’Amour…

Qui est …

Exprimé…

Par tous…

Qui est échangé…

Entre tous…

Chacun à leur manière …

Alors qu’il les quitte …

Est à tomber par terre de beauté…

Du silence respectueux…

De la part du héros …

Et de la tribu…

Et aussi, des cadeaux symboliques magnifiques…

Des gestes …

Et des regards incroyablement forts…

Plus encore …

Que les mots…

Avoir retrouvé l’objet le plus précieux…

Qui a été volé au héros…

Et le lui rendre …

Comme cadeau de départ…

De la part de l’enfant…

Le plus sensible…

Muet…

Et en larmes….

Et de la part de son meilleur ami, aussi…

Avec lequel…

Il eu tant de difficultés…

Au départ …

Et qui n’est pas un grand bavard…

Normalement…

Un discours déclamé …

Du haut d’une falaise…

D’où il lui proclame …

Sa fidélité éternelle…

D’ami…

“Do you see that I am your friend …

Can you see, that you will always be my friend”

Je ne peux pas vous dire…

Moi je pleure…

Tellement c’est triste …

De se séparer …

De ceux qu’on aime…

Et les thèmes musicaux de John Barry…

Sont sublimes aussi…

Ecoutez, rêvez, et surtout…

Osez pleurer…

Et toute cette beauté …

M’évoque encore…

D’autres musiques…

Française, et aussi anglo-saxonne…

Qui véhiculent aussi de l’émotion …

Forte, authentique et magnifique…

Donc je partage 🙂

D’abord, l’importance des petits riens…

Plutôt que de penser…

A la mort…

D’une époque …

Se souvenir qu’autre chose va renaitre …

A la place …

Plutôt que de souffrir…

Le deuil, c’est pas marrant…

Je vous assure…

J’ai un peu de mal…

C’est pas nouveau 🙂

Mais bon, il faut être philosophe…

Se battre…

Y croire…

La vie c’est tellement mieux…

Si si…

C’est possible…

Et surtout…

En toutes circonstances…

Rire …

Et toujours sourire…

Et aussi, déconner avec ceux qu’on aime…

C’est plus gai…

Et enfin, une autre chanson…

Sur l’importance …

De la …

Très grande sensibilité …

Qui permet d’apprécier…

La beauté de la vie…

Et qui…

Parce qu’elle …

N’a pas envie …

De toujours…

Se planquer…

Ne protège pas toujours…

L’âme autant…

Qu’il serait raisonnable…

De le faire …

C’est pas grave…

Ca en vaut la peine…

Et comme ils disent chez moi…

“It comes with the territory”…

Et moi je trouve donc…

Que c’est tellement mieux…

Que de ne ressentir…

Aucune poésie…

En ce monde…

Et se rappeler aussi …

Donc…

Que de choisir la renaissance…

C’est mille fois mieux …

Que de choisir le néant 🙂

Et enfin, la dernière …

Que j’aime …

De cette interprète…

Ne vous étonnera pas…

Parce qu’il s’agit d’une fée…

Qui est blessée …

Mais ses ailes…

Vont réparer …

Si si …

Il faut y croire….

Et puis…

Le rythme est enlevé…

Et plein d’espoir…

Ouf 🙂

Bon…

Et maintenant, pour les anglo-saxons…

Un chanteur que j’adore…

Depuis longtemps …

Et qui fait vibrer les foules…

Pas que moi…

Regardez …

Comme ils sont heureux…

Tous …

Et…

Comme lui …

On ne comprend pas toujours…

Son chemin …

C’est pas grave…

Il faut avancer…

Avec confiance…

Si si 🙂

C’est plus gai…

Et puis…

On peut toujours chanter et danser…

Et aussi dire des bêtises …

Avec ceux qui aiment ça aussi…

Et heureusement …

Il y a plein d’êtres …

Qui y sont aussi …

Sensibles …

Que moi 🙂

Alors on est sauvés…

Ouf…

Et dans cette dernière chanson …

La mélodie est hyper belle…

Et rappelle …

Qu’il faut rester optimiste…

Pour pouvoir déplier ses ailes…

Et planer…

Et aussi…

Et ça, c’est capital…

Que l’Amour existe …

Partout autour de soi…

On le savait…

Mais …

Bon…

Une petite piqure de rappel…

Est …

Toujours la bienvenue…

Toujours…

Je vous assure…

Faut rire 🙂

Et rester positif…

C’est bien plus porteur…

De bonheur…

Hauts les coeurs 🙂