“Simon Boccanegra” de Verdi: les affres du passé tourmentent aussi, les hommes de pouvoir…

Mercredi 13 Avril 2016 Lincoln center /Met Opera House/ Wednesday April 13th 2016- “Simon Boccanegra” by Verdi: Past storms torment also, men of power…

Cette semaine…

On reste chez les italiens…

Oh immense joie 🙂

Et cette fois-ci…

On retrouve, l’immense Verdi…

Mon compositeur d’opéra préféré…

20160320_141509

Et son librettiste de génie…

Francesco Maria Piave…

Qui collabora, avec lui aussi, sur…

“Rigoletto”, “Macbeth”, “La Traviata”, “La forza del destino”…

Arrigo Boito, le poète et librettiste, révisa aussi…

Vingt ans plus tard…

Quelques aspects de cette histoire…

Pour la rendre plus compacte….

C’est toujours un peu trop compliqué, à mon gout…

Donc, je vous simplifie ça…

….

Mais surtout…

L’essentiel, c’est que…

….

Le lyrisme insensé de Verdi…

Pour raconter cette histoire…

De lutte de pouvoir…

Sur tous les plans…

Est fantastique…

Il s’agit…

Cette fois-ci…

D’un doge à Gênes…

….

“Simon Boccanegra”…

Devant faire face …

A diverses disputes intestines…

Semblables, à celles rencontrées…

Dans les cours de récréation…

Et sa fatigue, grandissante…

Face à ces bras de fer…

Politiques…

Et également personnels…

Pauvre loup 🙂

Il est évidemment aussi…

Question d’Amour…

Pur…

Capable de sécher…

Les larmes de l’héroïne…

Bien aimée de son amoureux…

Car, il l’aime…

Comme Adam aimait Eve…

Parce que, c’est elle…

Et qu’elle lui plait…

Tout court…

….

Et lui permet donc, de…

Sécher ses larmes…

….

“Comme, l’Aurore …

Dissipe…

La rosée du matin” …

….

Ah la la…

C’est beau…

20160320_141525

Evidemment, ça me plait…

Je ne vous dis…

Même pas 🙂

Et ses mélodies…

Sont souvent…

A tomber par terre de magie…

Ecoutez …

Cette longue intro…

Et autorisez-vous…

A rêver fort…

Egalement…

Devant ce joli texte…

Vous verrez…

Son librettiste aimait, autant…

Que moi….

Les étoiles étincelantes…

Comme une rivière de diamants…

La lune…

Et sa lumière pâle, mystérieuse, spectrale…

Le soleil naissant…

Si beau…

Et porteur d’espoir et de chaleur …

La mer scintillante…

Comme une jolie fée, éblouissante…

Eternelle…

Au charme infini…

Et aussi, l’Amour…

L’Amour toujours 🙂

Lisez et rêvez…

….

Devant les jolies pensées de l’héroïne…

Orpheline tôt…

Et…

Qui ne sait rien encore…

De sa veritable identité…

La belle Amelia/Maria…

Amoureuse de son Gabriele…

Au nom d’ange…

Evidemment 🙂

“Comme à cette heure obscure…

Astres et mer sourient…

….

Comme ta clarté, ô lune…

S’unit à l’onde…

Telle …

L’étreinte amoureuse…

De deux coeurs virginaux…

….

Mais que racontent-ils …

A la pauvre orpheline?…

….

La nuit cruelle où mourut ma protectrice…

O demeure orgueilleuse…

Je n’oublie pas pour toi…

Mon humble toit…

Ici…

Seul l’Amour me sourit…

L’Aube point dans le ciel…

Mais le chant d’Amour…

Ne résonne pas encore…

Comme l’Aurore dissipe la rosée…

Il sèche les larmes de mes yeux”…

….

Ah la la…

C’est beau…

Et maintenant…

Petits veinards 🙂

Ecoutez…

Un extrait magnifique…

En particulier…

Au démarrage…

Les flûtes, la clarinette, et les violons…

Tous sublimes…

Comme cette mélodie…

https://youtu.be/1E1mb4LhB6c

Et plus tard aussi…

Gabriele appelle sa bien aimée…

“Mon âme “…

Ah la la…

Et la compare aussi…

A un magnifique être…

Céleste…

” Mon ange…

Qui du Paradis…

A tourné tes ailes…

Vers la Terre…

Comme un phare…

Qui illumine…

Eternellement…

Notre chemin de mortels…

Tourne sans fin…

Tes pensées…

Vers le port de notre Amour”…

Ah la la …

C’est si beau…

Trop bien…

….

Et la production…

Somptueuse…

De Giancarlo del Monaco…

….

Ainsi que les costumes et décors…

Fantastiques…

De Michael Scott…

Ajoutaient à l’atmosphere poignante…

Et nous avons eu aussi…

Droit…

A deux immenses légendes…

Placide Domingo, l’ex ténor…

Espagnol…

Dans le role de Simon…

Hyper émouvant et très convaincant…

En doge…

Vieillissant et fatigué…

Face aux coups du destin…

Mais aussi…

Si heureux…

D’avoir retrouvé sa fille…

Comme quoi…

Les responsabilités coexistent toujours…

Avec le bonheur…

Ouf…

Et son rival politique…

Fiesco…

Et dont on fini par apprendre …

Qu’il est aussi…

Grand père …

De la belle Amelia/ Maria…

Quand je vous dis…

Que l’histoire est…

Compliquée …

Je ne plaisante pas 🙂

Interprété Fiesco, donc…

Par l’immense…

..

Ferruccio Furlanetto…

La basse italienne…

Toujours aussi formidable…

Puissant et subtil…

Un rêve quoi…

Tout comme Joseph Calleja…

Le beau tenor Malte…

Peut-être même…

Mon tenor préféré …

Ces jours ci…

Particulièrement sublime…

Comme Gabriele…

Et la belle soprano arménienne…

Haroutounian…

Comme Amelia…

Eperdue d’amour…

Pour son Gabriele…

Etait géniale…

Douce, tendre, naïve…

Sous le charme quoi …

De son amoureux 🙂

….

20160401_160844

Et me donnait envie…

De partager…

….

De la musique contemporaine…

D’une artiste…

Qui…

Au fur et à mesure…

Qu’elle avance…

En experience…

….

Chante des vers ….

De plus en plus inspirés…

Je trouve…

D’un être…

Qui vit…

Le coeur ouvert…

Et qui n’a pas peur…

De faire face…

A la vulnérabilité…

Qu’un coeur béant…

Eveillé…

Ardent…

Et aussi entaillé…

 

Permet de dévoiler…

DSC_2891

Source…

D’une grande poésie…

Et qui m’évoque…

L’idée…

D’essayer d’être en paix…

Avec son destin…

D’essayer d’avoir…

Confiance…

Y travailler…

Etre gentil…

Tout en se faisant…

Respecter…

….

Et aussi…

Travailler…

Et…

Nourrir ses passions…

Ca aide à trouver de la joie 🙂

….

Enfin moi…

En tous cas…

Et après …

Juste…

 

DSC_2892

Suivre le mouvement…

Se laisser emporter…

Par le courant…

Puissant et majestueux de l’océan…

Ou d’une rivière scintillante et enchanteresse…

Dont on ne voit pas forcément…

Le fond…

Où les rochers…

Qui écorchent parfois…

Les genoux…

Si on manque de paix…

Et de foi…

En la beauté de la vie…

Et ça, c’est pas possible…

Mais tant mieux…

Ca apprend …

La confiance…

Le détachement…..

Pas sûre …

D’y arriver un jour…

Mais la confiance …

….

Ca, ça m’inspire davantage…

Et du coup, on s’écorche moins…

Les genoux 🙂

Si on se laisse emporter…

Par le courant…

Tranquillement…

Il faut impérativement tâcher donc…

De faire confiance…

Bien que…

Ce ne soit pas toujours…

Evident…

Et laisser son inspiration…

S’exprimer…

Ca n’en n’est que plus…

Intéressant …

Observer…

Avec sérénité…

….

Optimisme…

Si si …

Ca aussi…

C’est toujours possible…

Croyez moi…

20160402_091857

….

Même si…

Parfois…

Il faut se forcer un peu…

Et aussi, avec la plus grande joie possible…

….

Pas toujours facile…

….

Mais tellement plus gai…

Que l’inverse…

Qu’il faut entendre…

Et câliner parfois un peu…

Car…

On n’est pas toujours prêts…

….

A se marrer…

Même si, on aimerait l’être…

Mais si on s’autorise donc, parfois…

Un peu de tristesse…

Juste un peu…

Parce que sinon…

La noyade est assurée 🙂

Et ça…

C’est pas possible…

Après…

C’est plus facile…

De retrouver le sourire…

Enfin, moi je trouve 🙂

Et heureusement …

L’humour est toujours à portée de main…

….

Quand on est à nouveau…

Prêt…

Ouf 🙂

….

Et moi …

Ca m’aide de dire …

Beaucoup de conneries …

Je ne vous dis …

Même pas…

….

Ah la la …

Ouf…

….

Et aussi …

D’observer…

Avec curiosité et émerveillement …

Ce qu’on découvre …

En avançant dans la vie ….

C’est plus gai 🙂

….

Et c’est toujours possible…

De s’émerveiller …

Si si…

Il suffit de le décider…

Et en plus …

Donc, bien plus réjouissant…

Si si…

Donc, trois chansons…

De cette artiste pour vous….

….

La première…

Une grande “cover”…

Mais…

Qui l’a fait découvrir…

Et sa voix…

Vaut le détour…

….

Enjoy…

Et puis, une autre…

Tirée…

D’un de ses albums culte…

Et cette chanson …

Optimiste…

….

Rappelle aussi…

Que…

..

La lumière remplace toujours…

L’obscurité …

Et que…

Si on est déterminé…

A être le plus heureux possible…

C’est toujours…

A notre portée…

….

Ouf…

Et à danser …

Elle est géniale aussi…

….

Et comme vous savez…

La danse…

Ca compte 🙂

….

Tant…

Mais tant…

C’est vrai…

….

Si essentiel pour moi…

D’exister dans son corps…

Aussi …

Pas que dans sa tête …

Et une dernière…

Que je viens de découvrir…

….

Et qui est juste…

Sublime…

Sur le fait…

D’être paisible…

D’avoir confiance…

Hyper belle, inspirée, discrète…

Comme…

Une perpétuelle révolution planétaire…

Et infiniment profonde et tendre…

Comme…

De …

Se laisser…

Porter…

Naturellement…

Et sans efforts…

Par l’eau…

Magnifique…

Ah la la….

Ecoutez et…

Rêvez…

Et enfin…

Pour nous faire sourire…

Changement de décor…

Quelques extraits…

D’un film culte…

….

Un “spoof” génial…

De James Bond…

“Casino Royale” (1967)…

De John Huston…

….

Qui continue à me faire hurler de rire…

Et ça faisait…

Une éternité…

Que je ne l’avais pas vu…

….

Mais, les films vraiment drôles…

Ca prend rarement une ride…

Et le charme de Peter Sellers…

Ah la la…

D’ailleurs…

La sublime Ursula…

Ne résiste pas non plus…

https://youtu.be/k2HOZW6NkEU

Sans parler…

De…

La charmante…

Jacqueline Bisset…

Miss “bonnes cuisses” 🙂

Qui se prend…

Pour…

Mata Hari 🙂

https://youtu.be/RuoUlCmgpho

Et la fille de Mata Hari…

Quant à elle…

Elle préfère …

Danser…

Pour…

David Niven…

….

Rire…

Le plus possible, donc…

C’est capital…

Et si réjouissant…

Et possible…

En toutes circonstances…

Et ça développe…

….

La capacité au bonheur…

….

Alors, moi je dis…

Fonçons 🙂

Vu que…

C’est plus gai …

Que l’inverse…

C’est vrai, quoi…

..

Il faut rigoler…

Moi, je suis pour…

Archi pour….

Et il y a même …

Notre…

Be-bel…

A nous 🙂

Alors, moi je dis…

Devinez…

Bravo…

Vous avez trouvé…

….

C’est évidemment, pas sérieux …

Ouf 🙂

Donc…

Comme vous insistez…

Si si …

Vous insistez…

ok, ok, ok…

Promis…

j’y vais…

Prêts…

Je prends donc…

Une très grande inspiration…

Je gonfle mes poumons…

Et vous chante…

Un seul son…

Vous avez deviné…

Cocorico 🙂

Faut rire…

Si si…

C’est tellement gai …

De dire n’importe quoi…

Ouf 🙂

….